Publié

Vendée GlobeVictime d'une collision, Louis Burton rentre aux Sables-d'Olonne

Un nouveau concurrent, Louis Burton, a été victime mercredi d'une collision avec un chalutier au large des côtes portugaises, au 5e jour de la course. Le benjamin des navigateurs a décidé d'essayer de réparer son bateau.

Au 5e jour du Vendée Globe, le voilier de Louis Burton, Bureau Vallée, a été heurté vers 4 heures (heure suisse) mais son skipper est sain et sauf. Le jeune (27 ans) Français, benjamin de la course, a précisé avoir été percuté sur le flanc babord (gauche) par un bateau de pêche à environ 400 milles (750 km) de Lisbonne.

Burton a pris la décision de rentrer aux Sables-d'Olonne pour réparer le galhauban (l'un des câbles qui tiennent le mât) endommagé à plusieurs endroits. Il avait auparavant envoyé à son équipe technique une photo des dégâts.

Burton «était en veille dans le cockpit et son radar et son AIS (système permettant à un navire d'être repéré) étaient allumés. Il évoluait dans une mer formée avec un vent de sud-ouest de 32 noeuds générant une visibilité très limitée», a précisé la direction de course.

Cette collision est la 2e de la course après celle, lundi, dans les mêmes parages mais beaucoup plus violente, qui a contraint le Français Kito de Pavant (Groupe Bel) à abandonner.

Ces collisions au large des côtes portugaises confirment la dangerosité de ces eaux fréquentées par une multitude de bateaux de pêche et des navires de commerce. Plus inquiétant, dans les deux cas il semble que l'AIS dont sont équipés les bateaux du Vendée Globe n'ait servi à rien puisque les chalutiers-tamponneurs n'ont pas été prévenus de leur présence.

Stamm 3e, Wavre 12e

A noter que selon les positions enregistrées mercredi à midi, le skipper vaudois Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) avait reculé d'un rang et occupait le 3e rang, mais très proche du 2e, Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) . Quant au Genevois Dominique Wavre (Mirabaud), il figurait au 12e rang.

Epargné jusqu'ici par les fortunes de mer, le Français François Gabart (Macif) était toujours en tête de la flotte.

(si - afp)

Ton opinion