Football - Victoire anglaise, nul de l’Allemagne et des Pays-Bas
Publié

FootballVictoire anglaise, nul de l’Allemagne et des Pays-Bas

L’Angleterre s’est imposée en amical mercredi soir contre l’Autriche, alors que les Allemands face au Danemark et les Néerlandais contre l’Écosse n’ont pas gagné.

Bukayo Saka a marqué le seul but de la rencontre pour l’Angleterre contre l’Autriche.

Bukayo Saka a marqué le seul but de la rencontre pour l’Angleterre contre l’Autriche.

AFP

L’Angleterre a bien lancé sa préparation à l’Euro (11 juin-11 juillet) en battant l’Autriche (1-0) à Middlesbrough, mercredi, en match amical, même si de nombreux points semblent encore perfectibles.

Après avoir nettement dominé la première demi-heure de jeu, mais stérilement, les hommes de Gareth Southgate ont dû attendre pratiquement l’heure de jeu pour marquer en contre par Bukayo Saka (1-0, 57e) et faire ensuite le dos rond.

Le but de Saka (19 ans), après un contre rapide passé par Kane, Lingard et Grealish, a prouvé que cette équipe sera redoutable en transition, mais elle doit progresser en attaques placées.

Après l’ouverture du score, l’Autriche s’est montrée plus entreprenante, Marcel Sabitzer trouvant la barre d’une frappe du gauche à l’entrée de la surface (64e), avant qu’une tête de Michael Gregoritsch ne fasse passer des frissons dans les dos anglais (89e).

L’Angleterre affrontera, outre la Croatie, l’Écosse et la République Tchèque dans le groupe D, alors que l’Autriche sera dans le groupe C, celui des Pays-Bas, de l’Ukraine et de la Macédoine du nord.

Allemagne: retours manqués

L’Allemagne, elle, a laissé filer une victoire qui lui semblait acquise contre le Danemark (1-1) à Innsbruck (Autriche), pour le grand retour de Thomas Müller et de Mats Hummels, écartés de la sélection pendant plus de deux ans.

Le jeune milieu de terrain de Mönchengladbach Florian Neuhaus a ouvert le score dans une partie archidominée par son équipe (1-0, 48e). Mais Yussuf Poulsen, l’attaquant danois du RB Leipzig, a égalisé sur la seule occasion du match pour son équipe (1-1, 71e).

Il reste aux Allemands une rencontre contre la Lettonie lundi pour parfaire leurs automatismes avant d’affronter à Munich la France (15 juin), le Portugal (19 juin) et la Hongrie (23 juin) dans le «groupe de la mort».

Depay sauve les Pays-Bas

Un doublé de Memphis Depay a évité aux Pays-Bas, brouillons, d’être surpris par une équipe d’Écosse bien en place (2-2), à Faro au Portugal. Les Pays-Bas qui affronteront l’Ukraine, la Macédoine du Nord et l’Autriche au premier tour de l’Euro ont remis une copie plutôt brouillonne.

Frank de Boer alignait pourtant une équipe proche de son onze type, disposée en 5-3-2, avec Depay et Wout Weghorst en pointe, soutenus par Georginio Wijnaldum et Frenkie de Jong. Mais ce schéma manque encore de liant.

L’Écosse, qui prépare un début d’Euro difficile dans un groupe relevé avec la République tchèque, l’Angleterre et la Croatie, a de son côté surtout pensé à défendre, se créant ses rares occasions sur des contre-attaques.

Dès la 11e minute, Jack Hendry profitait d’un mauvais contrôle de Depay pour armer une frappe à l’entrée des seize mètres et tromper Tim Krul. L’attaquant de l’OL réparait sa bévue sept minutes plus tard d’une superbe volée à la réception d’un service de Wijnaldum (1-1, 17e).

Les hommes de Steve Clarck, privé de cinq joueurs placés en quarantaine après un cas de Covid concernant John Fleck, ont misé sur les contres, avec un certain succès. Sur l’une de ces phases, rapidement exécutée, Kevin Nisbet inscrivait son premier but en sélection, sur un centre d’Andrew Robertson (63e).

Alors que les Pays-Bas se dirigeaient vers un revers peu glorieux, Depay, encore lui, sauvait ses couleurs sur un coup franc bien frappé depuis l’entrée de la surface de réparation écossaise (89e, 2-2).

(AFP)

Votre opinion