Motocyclisme: Victoire de Lorenzo au GP d'Italie, Lüthi est 4e en Moto2
Actualisé

MotocyclismeVictoire de Lorenzo au GP d'Italie, Lüthi est 4e en Moto2

La course de Moto 2 a été gagnée par Johann Zarco (Kalex). Thomas Lüthi est arrivé 4e.

Thomas Lüthi a échoué au pied du podium.

Thomas Lüthi a échoué au pied du podium.

Keystone

L'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha), champion du monde en titre, a remporté le Grand Prix d'Italie, catégorie MotoGP, dimanche sur le circuit du Mugello, où l'Italien Valentino Rossi, parti en pole position, a été rapidement contraint à l'abandon en raison d'un problème mécanique. Pour signer la 64e victoire de sa carrière, la troisième cette saison en six courses, Lorenzo a devancé sur le fil son compatriote Marc Marquez (Honda) de seulement 19/1000e de seconde. Il conforte sa place en tête du Championnat du monde, devant Marquez et Rossi.

Au terme d'un mano a mano extraordinaire dans le dernier tour, Lorenzo enregistre ainsi un deuxième succès consécutif après celui obtenu lors du Grand Prix de France au début du mois.

Rossi, son coéquipier et grand rival pour le titre mondial, n'a donc pas réussi son pari de décrocher une dixième victoire au Mugello devant ses milliers de supporters. Dans le 9e tour d'une course qui en comptait 23, une épaisse fumée s'est échappée de sa Yamaha R1, synonyme d'abandon.

Jusqu'à ce moment-là, l'Italien nonuple champion du monde s'était lancé dans un duel très serré avec Lorenzo, qui lui avait dérobé le bénéfice de sa position de pointe dès le premier virage.

Un autre Italien, Andrea Iannone (Ducati), complète le podium mais n'a pas pour autant masqué sa déception. «Si mon embrayage n'avait pas autant patiné au départ, j'aurais eu la possibilité de me battre pour la victoire», a-t-il estimé.

Moto 2

Lüthi a pu caresser l'espoir de gagner, ou du moins de finir sur le podium. Il a figuré dans le trio de tête durant toute la course, sauf au dernier tour quand il a cédé devant Sam Lowes (Kalex), le nouveau leader du championnat. Le Britannique a pris la 3e place de la course.

Devant, Zarco a dû lutter pour prendre le meilleur sur le jeune Italien Lorenzo Baldassarri (Kalex), déchaîné devant son public. Le protégé de Valentino Rossi a signé le deuxième podium de sa carrière. Il semble mûr pour une victoire.

Dominique Aegerter (Kalex) s'est classé 10e. Les deux autres Suisses ont fini hors du top 20, Robin Mulhauser terminant 21e et Jesko Raffin 26e.

La course a été interrompue au début du 5e tour après la chute de l'Espagnol Xavi Vierge, dont la moto avait endommagé une protection du circuit.

Coupables de ne pas avoir quitté la pitlane dans le délai imparti avant le deuxième départ pour une épreuve réduite à dix tours, sept pilotes ont dû s'élancer du fond de la grille. Parmi eux, Alex Rins et Takaaki Nakagami, deux candidats à la victoire, sont remontés respectivement au 7e et 9e rang.

Moto 3

Comme très souvent, la lutte a été d'une folle intensité en Moto3. Leader du championnat, le Sud-Africain Brad Binder (KTM) s'est imposé au sprint avec 0''038 d'avance sur l'Italien Fabo Di Giannantonio (Honda).

Les cinq premiers ont fini dans la même seconde, alors que le 13e était encore à moins de deux secondes! Binder a fait le trou au championnat, puisqu'il possède 49 points d'avance sur l'Espagnol Jorge Navarro (Honda).

(AFP)

Votre opinion