Justice - Victoire pour le gruyère qui n’en est pas aux États-Unis
Publié

JusticeVictoire pour le gruyère qui n’en est pas aux États-Unis

Même s’il ne vient pas de Suisse, on peut continuer à nommer un fromage gruyère, a tranché la justice américaine.

par
R.M.
Ce vrai gruyère suisse est protégé par une AOP en Europe. Mais ce n’est toujours pas le cas aux États-Unis.

Ce vrai gruyère suisse est protégé par une AOP en Europe. Mais ce n’est toujours pas le cas aux États-Unis.

Facebook/Gruyère AOP

C’est une défaite pour les producteurs suisses. Et une victoire pour ceux qui produisent du «faux» gruyère. La justice américaine vient de décider qu’aux états-unis on peut continuer à nommer gruyère un fromage quelle que soit sa provenance.

Le gruyère ne doit pas nécessairement provenir de la région de Gruyères pour être vendu sous le nom de gruyère, a en effet statué un juge fédéral, relate l’Associated Press. Car pour lui les consommateurs américains n’associent pas le nom de gruyère à une région de production.

«Il ressort clairement du dossier que le terme gruyère a peut-être dans le passé fait référence exclusivement au fromage de Suisse et de France. Cependant des décennies dimportation, de production et de vente de fromage étiqueté gruyère produit en dehors de la région de Gruyères ont érodé le sens de ce terme, qui est devenu générique», écrit le juge T.S. Ellis, de Virginie.

La justice a donc débouté le recours d’un groupe de fromagers suisses et français – en Europe, le gruyère suisse est protégé par une Appellation d’origine protégée (AOP) et le «Gruyère de France» par une Indication géographique protégée (IGP). Les producteurs suisses et français vont faire appel de cette décision.

Votre opinion

37 commentaires