Actualisé

US OPENVictoria Azarenka en finale

La Biélorusse de 23 ans, qui s'est imposée 3-6 6-2 6-4 en 2h42' face à la Russe Maria Sharapova vendredi sous un soleil de plomb, se mesurera à Serena Williams (no 4) ou Sara Errani (no 10) au stade ultime de la compétition.

Victoria Azarenka en quête d'un cinquième titre.

Victoria Azarenka en quête d'un cinquième titre.

ap

Victoria Azarenka (no 1) disputera samedi sa première finale à l'US Open.

Victorieuse à l'Open d'Autralie en janvier pour sa seule précédente apparition dans une finale de Grand Chelem, Victoria Azarenka partira en quête d'un cinquième titre en 2012. Elle a cependant marqué le pas après un début de saison hallucinant, elle qui avait remporté ses quatre premiers tournois de l'année pour s'emparer de la première place mondiale.

Une préférence

Assurée de conserver ce rang depuis sa qualification pour les demi-finales, Victoria Azarenka préférerait sans doute retrouver Sara Errani samedi soir dans le stade Arthur Ashe. Elle mène en effet 4-1 dans son face-à-face avec l'Italienne de 25 ans, qu'elle avait écrasée 6-1 6-2 sur la terre battue de Rome en 2011 pour leur dernier affrontement.

La résidente monégasque affiche en revanche un bilan nettement nettement défavorable face à Serena Williams. Impressionnante cet été avec trois titres conquis (Wimbledon, Stanford, JO) en quatre tournois disputés, l'Américaine de 30 ans a remporté neuf de leurs dix affrontements, s'imposant notamment 6-1 6-2 en demi-finale des Jeux de Londres pour leur dernier duel en date.

Sharapova trop inconstante

Victoria Azarenka est revenue de loin avant d'obtenir le droit de disputer la deuxième finale majeure de sa carrière. Nettement dominée dans un premier set où elle ne réussissait qu'un seul coup gagnant, elle concédait même son service d'entrée dans la seconde manche. Elle démontrait cependant toute sa hargne par la suite.

Trop inconstante dans le second set, Maria Sharapova offrait une superbe résistance dans une manche décisive où les deux joueuses évoluaient enfin à leur meilleur niveau. Elle écartait avec panache trois balles de break à 1-2, mais craquait à 4-5 alors qu'elle se retrouvait dos au mur. La diva russe sauvait une première balle de match, mais commettait sa 42e faute de l'après-midi sur la deuxième.

(si)

Votre opinion