Suisse- RDC: Vidéo pédopornographique: prêtre condamné
Publié

Suisse- RDCVidéo pédopornographique: prêtre condamné

Un Congolais en mission à l’Abbaye de Saint-Maurice (VS) en 2020 a écopé en novembre dernier d’une peine de 60 jours-amende avec sursis et d’une amende de 500 francs pour avoir envoyé une vidéo à caractère sexuel impliquant des enfants. Il est retourné dans son pays .

Le prêtre congolais a fait un séjour de quatre mois en 2020 à l’abbaye de Saint-Maurice.

Le prêtre congolais a fait un séjour de quatre mois en 2020 à l’abbaye de Saint-Maurice.

DR

«C’est avec consternation que nous vous informons que la police a détecté une vidéo à caractère pornographique impliquant des mineurs dans le téléphone d’un membre de notre mission en République démocratique du Congo.» C’est par un communiqué laconique signé que l’Abbaye de Saint-Maurice a réagi à la condamnation pénale du Père congolais révélé par lenouvelliste.ch.

Chanoine de l’institution catholique, Roland Jaquenoud a confirmé les révélations du média valaisan. Un prêtre de la République démocratique du Congo (RDC), qui était en mission en Valais l’année passée, a été condamné par ordonnance pénale à 60 jours-amende avec sursis et à une amende de 500 francs. «C’est l’Office fédéral de la police qui l’a pincé l’été dernier alors qu’il avait envoyé une vidéo pédopornographique à trois contacts via la messagerie WhatsApp. Sur ces images insoutenables, on voyait trois enfants dans une scène comprenant divers actes sexuels», indique le «Nouvelliste». Selon nos informations, les faits délictueux ont eu lieu vers la fin du printemps 2020 et la sanction est tombée en novembre dernier. Le condamné est retourné dans son pays d’origine.

L’Abbaye de Saint-Maurice indique avoir transmis les informations à l’archevêque congolais dont dépend le prêtre. «Il va déterminer les suites à donner à ce dossier. Nous sommes affligés par ce comportement répréhensible et concernés par son suivi», a ajouté le chanoine Roland Jaquenoud. «Une procédure interne a été ouverte pour savoir si nous allons maintenir ou pas notre soutien financier à la mission en RDC», a réagi le chanoine interrogé par «20 minutes» sur les conséquences de cette sordide affaire.

L’archevêque: «Je suis choqué»

Joint par «20 minutes», l’archevêque de la région de plus de 2 millions d’habitants dans laquelle sert le prêtre s’est dit «choqué» avant de déclarer que «des mesures seront prises». Alors qu’il était interrogé sur le décalage entre la condamnation intervenue en novembre 2020 et la procédure disciplinaire de l’église encore en cours, la communication a été soudainement interrompue. Nos appels suivants ont sonné dans le vide.

(apn)

Votre opinion