Afghanistan: Villages isolés après les avalanches meurtrières
Publié

AfghanistanVillages isolés après les avalanches meurtrières

Deux provinces sont particulièrement touchées, le Badakhshan et le Nouristan.

Le Badakhshan a été particulièrement touché par les avalanches meurtrières.

Le Badakhshan a été particulièrement touché par les avalanches meurtrières.

Keystone

Plusieurs villages du nord-est montagneux de l'Afghanistan restaient hors d'atteinte lundi après d'abondantes chutes de neige qui ont provoqué une série d'avalanches meurtrières, ont rapporté des responsables locaux.

Les premiers bilans font état de plus d'une centaine de morts au total, dont 64 comptabilisés à ce stade dans un village du Nouristan dévasté par une avalanche dimanche soir.

«Nous savons que plusieurs autres villages du même district de Bargmatal sont ensevelis sous trois mètres de neige, mais nous n'avons aucune nouvelle à leur sujet» a indiqué à l'AFP Afiz Abdul Qayyom, le gouverneur provincial du Nouristan.

«Les routes d'accès sont bloquées et nous tentons de secourir la population par hélicoptère, pour lui apporter de l'aide et évacuer les blessés sur l'hôpital de Jalalabad», la grande ville de l'est afghan, a-t-il ajouté.

Pas d'équipement adéquat

Selon le gouverneur, c'est surtout la population qui organise les secours avec les responsables de districts.

Dans la province voisine du Badakhshan, le premier bilan des intempéries fait état de 19 morts dans trois districts, mais de très nombreuses localités restent également coupées du monde depuis le début des chutes de neige jeudi, laissant présager des bilans humains beaucoup plus lourd.

«Douze districts au total sont hors d'atteinte ce matin en raison de la neige et des avalanches» qui se succèdent depuis trois jours, a confié le porte-parole du gouverneur, Naweed Ahmad Froutan.

Le ciel est clair lundi et les chutes de neige ont cessé, ont précisé ces responsables, ce qui facilite les rotations d'hélicoptères.

Le nord, l'est et le centre de l'Afghanistan ont subi de très abondantes chutes de neige ces derniers jours, y compris la capitale Kaboul. En conséquence, le gouvernement a décrété une journée chômée dimanche pour les service publics et les écoles, habituellement ouverts ce jour là.

Les avalanches sont fréquentes en Afghanistan en hiver, mais les opérations de secours sont entravées par le manque d'équipement adéquat. Et l'extrême pauvreté des habitants les prive d'abri et de protection efficaces contre les intempéries et le froid.

(AFP)

Votre opinion