Médias - Vincent Bolloré arrive, Anne Roumanoff est remerciée d’Europe 1
Publié

MédiasVincent Bolloré arrive, Anne Roumanoff est remerciée d’Europe 1

Grands changements à la radio française: comme pour un certain nombre de ses confrères et consœurs, l’émission de l’animatrice n’est pas reconduite.

L’émission d’Anne Roumanoff, intitulée «Ça fait du bien», se terminera le 2 juillet.

L’émission d’Anne Roumanoff, intitulée «Ça fait du bien», se terminera le 2 juillet.

Europe 1

Vague de départs à Europe 1. D’après «Le Parisien», Anne Roumanoff s’apprête à quitter la station de radio, alors que son émission, «Ça fait du bien», ne sera pas reconduite la saison prochaine.

Clap de fin, donc, le 2 juillet prochain. Et l’animatrice/humoriste n’est pas la seule dans ce cas, alors qu’Europe 1 a vu ses audiences chuter au fil des années (de 5 millions d’auditeurs en 2013, la radio en est aujourd’hui à 2,7 millions). Ces grands changements surviennent alors que Vincent Bolloré est devenu actionnaire majoritaire de la station.

«Déclarations antiBolloré»

Europe 1 a tenu à préciser au «Monde» que le départ forcé d’Anne Roumanoff n’avait rien à voir avec «ses déclarations antiBolloré», et qu’il s’agissait seulement d’une décision liée aux audiences. Néanmoins, pour d’autres animateurs, leur éviction de la station peut laisser perplexe. C’est le cas, par exemple, de Pascale Clark, qui a révélé sur Twitter son départ.

«Sans surprise mais avec tristesse: je viens d’apprendre que je ne suis pas reconduite sur Europe 1 la saison prochaine (pas de raison invoquée)», a-t-elle publié.

L’éviction de Pascale Clark est plus surprenante, dans la mesure où l’audience de ses émissions progressait, comme elle l’a expliqué sur le réseau social: +268 000 auditeurs, d’après Médiamétrie.

Julian Bugier avait lui aussi annoncé dans «Le Parisien» qu’il renonçait à présenter le journal du soir de la radio, pour se concentrer sur son travail à France 2.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion