04.12.2017 à 10:27

Hockey sur glaceVincent Praplan, l’assurance-vie

Chaque semaine, «Le Matin» distribue ses bons points et récompense les trois meilleurs joueurs en National League.

par
Grégory Beaud

*** Vincent Praplan (Kloten)

Sept points en deux matches! Vincent Praplan (photo Keystone) a explosé ce week-end face à FR Gottéron et Davos. Ses cinq buts et deux passes décisives ont permis à Kloten de grappiller deux points. C’est peu, mais dans la lutte pour les play-off, chaque unité compte. Vendredi soir, dans une BCF Arena en fête pour l’anniversaire des Dragons, le Valaisan de Kloten a éclaboussé le match de sa classe au sein de la ligne la plus percutante du championnat avec Denis Hollstein et Tommi Santala. Si Kloten garde un (infime) espoir de disputer les play-off, c’est uniquement grâce à ce trio.

** Luca Fazzini (Lugano)

A force, on en oublierait presque son âge. Oui, Luca Fazzini (photo Keystone) n’a que 22 ans. Mais quelle saison il est en train de réaliser avec Lugano. Avec 29 points en 26 matches, le vif ailier tessinois est tout simplement le meilleur compteur suisse du championnat. Cette place, il l’a obtenue au terme d’une semaine fantastique (5 buts, 2 assists) ponctuée par un triplé face à Langnau. Passé de 5 à 26 points la saison dernière, il a d’ores et déjà fait mieux lors du présent exercice. En 26 matches. Quelle progression fulgurante!

* Stéphane Da Costa (GE Servette)

Ok, je vous vois venir. Le Français des Vernets n’a été bon que lors de deux des quatre matches de la semaine des Aigles. C’est vrai. Ses deux points à Zurich mardi passés seraient quasi passés inaperçus s’il n’avait pas été éblouissant à Davos, dimanche. Auteur d’un triplé, Stéphane Da Costa (photo Keystone) a été tout simplement brillant. Son action de génie sur le 0-3 valait le (long) déplacement des Grisons à elle seule. Et dire que ses automatismes avec Tanner Richard et Nick Spaling ne sont pas encore tout à fait réglés…

Le joueur à suivre: Johan Fransson (GE Servette)

Cela commence à tourner à la mauvaise blague pour le défenseur des Vernets. Nombre de shoots cette saison: 60. Nombre de buts: 0. L’arrière international suédois est un buteur régulier (12 sur ses deux premières saisons à Genève). Mais depuis le début de l’exercice, la mire est systématiquement mauvaise. Va-t-il enfin débloquer son compteur un de ses jours? C’est le joueur à suivre cette semaine.

Le bonnet d’âne: Kevin Fey (Bienne)

J’avoue avoir une nouvelle passion: regarder les vidéos de simulations. C’est donc avec tristesse que j'ai constaté que celle de Kevin Fey ne fonctionnait pas sur le site de la ligue au moment d'écrire ces lignes. J'espère que la SIHF, contactée par mes soins, réagira au plus vite. Frappé d’une amende de 1200 francs, le défenseur de Bienne rejoint donc la catégorie des «plongeurs» du championnat. On ne saluera jamais assez la ligue pour lutter contre cette tendance qui, il faut bien l’avouer, prend doucement mais sûrement, de l’ampleur.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!