Publié

FribourgVingt-sept productions suisses au FIFF

Le festival international du film de Fribourg dévoile la programmation de sa 35e édition qui se tiendra en présentiel du 16 au 25 juillet avant d’être partiellement accessible en ligne.

par
Marion Emonot
Photo d’illustration. 

Photo d’illustration.

FIFF

Oui, le FIFF aura bien lieu sur place, «en vrai». Sans certificat Covid obligatoire mais dans des salles remplies à moitié de leur capacité. Pour n’oublier personne, il pourra ensuite être en partie visionné en ligne, du 26 juillet au 15 août. Ainsi, son président, Mathieu Fleury, ne le qualifie pas «d’hybride» mais estime que le festival s’accorde des «prolongations avec un pan digital en guise de bonus». «Le plaisir de partager la découverte de films sur grand écran est toujours notre priorité», insiste-t-il dans un communiqué publié ce 21 juin.

Voilà pour le contexte. Place au programme: 139 films venus de 51 pays seront égrainés du 16 au 25 juillet, avec en particulier 6 premières mondiales, 3 internationales, 6 européennes et 38 premières suisses.

Vingt-sept films helvètes se taillent une belle part. Dans la section «Passeport suisse», sera diffusé un des documentaires que le FIFF estime être «parmi les plus bouleversants jamais tournés»: «Love of Fate» du Jurassien Pierre-Alain Meier. À noter que le prix Visa étranger, qui soumet six courts métrages de jeunes talents d’écoles de cinéma suisses à un jury composé d’invités du Rwanda, se dote du nouveau Prix Röstigraben, en collaboration avec les Schweizer Jugendfilmtage.

Tout en musique

Enfin, le FIFF sera particulièrement imprégné de musique pour cette édition. Peut-être l’empreinte du président du FIFF Mathieu Fleury, ex-directeur administratif de la Haute École de musique Vaud-Valais-Fribourg et Conservatoire de Lausanne (HEMU-CL)? Le film d’ouverture promet «une surprise en musique», «un projet inédit qui bouscule tout ce qui est attendu». Parallèlement, deux grandes figures de la musique s’emparent des cartes blanches: le roi de la pop Etienne Daho présentera ses films fétiches et donnera une masterclass, ainsi que la figure montante du hip-hop suisse Karine Guignard, alias La Gale, avec des films engagés sur le Liban et la Palestine.

FIFF pratique

Quand? Du 16 au 25 juillet

Où? Esplanade de l’Ancienne-Gare 3 à Fribourg

Et en ligne? Du 26 juillet au 15 août

Quels tarifs? Dès 8 francs pour les moins de 16 ans

Le programme complet: www.fiff.ch

Votre opinion

0 commentaires