Humeur: Viola Amherd: une écharpe rose qui vaut mille mots
Actualisé

HumeurViola Amherd: une écharpe rose qui vaut mille mots

Entre la grisaille fédérale et le vert militaire, la touche rose de la cheffe de la Défense diffuse un réel message subliminal.

par
Eric Felley
Hier à Berne, au milieu d'hommes en bleu, la cheffe de la Défense porte le rose et ne se départit pas de son sourire. Ici avec le président de Ruag, Remo Luetlof, tout à droite.

Hier à Berne, au milieu d'hommes en bleu, la cheffe de la Défense porte le rose et ne se départit pas de son sourire. Ici avec le président de Ruag, Remo Luetlof, tout à droite.

Keystone

Lors de sa conférence au Centre de presse du Palais fédéral au sujet de l'avenir de Ruag, la conseillère fédérale Viola Amherd avait choisi de porter une écharpe rose bonbon avec des motifs enfantins, certains petits insectes fantaisie aux couleurs vives. Sur un pull rose fuchsia et un veston bleu marine, le tissu léger virevoltait de manière anarchique devant les journalistes concentrés.

Mini-satellites à vendre

Propulsée à la tête de l'armée suisse, la Haut-Valaisanne n'est sans doute pas là où elle préférerait être au sein du Conseil fédéral. Là voilà entourée de militaires de carrière, de fonctionnaires et d'experts de toute sorte quasiment tous exclusivement masculins, moulés dans des costumes trois pièces. Bien sûr qu'il faudrait trouver des solutions pour la société d'armement, ses munitions, ses activités aérospatiales et ses mini-satellites à vendre. Mais l'écharpe rose était là pour dire autre chose, pour dire ce qui ne pouvait être exprimé par le langage administratif.

La vie en rose

Le fuchsia, c'est connu, est la couleur adoptée par le combat féministe. Le rose bonbon est, lui, le ton qui est le plus opposé au vert militaire du point de vue symbolique. Il se voit, tandis que l'autre se cache. Il se fête, tandis que l'autre se fait craindre. Le rose signifie la paix et n'a pas son drapeau sur les champs de bataille. Il est associé à la douceur, au bonheur et à l'insouciance de la vie justement en rose. Ainsi, alors qu'elle évoque un sujet aussi sérieux que les armes, les oreilles captent son propos, mais le regard se laisse prendre par le message subliminal de l'écharpe. Celui d'une ministre qui assume son poste avec le sourire en faisant un clin d’œil à la vie.

Votre opinion