Actualisé

AtlantiqueViolée pendant une croisière nudiste

Une passagère de 31 ans s'est faite agresser la nuit de la Saint-Valentin par un steward qu'elle avait traité de «fils de pute».

par
Laszlo Molnar
Une piscine du «MS Nieuw Amsterdam».

Une piscine du «MS Nieuw Amsterdam».

DR

Une passagère de 31 ans a été violée la nuit de la Saint-Valentin par un membre d'équipage à bord du «MS Nieuw Amsterdam», un bateau de croisière qui transportait un groupe de nudistes. L'attaque a eu lieu au large du Honduras. Le steward, Ketut Pujayasa un Indonésien de 28 ans, est entré dans sa cabine pendant son absence avec son passe. Il a attendu que sa victime revienne vers minuit et l'a battue à coups de poing avant d'abuser d'elle sexuellement.

«Elle a insulté ma mère»

«Le matin des faits je devais lui apporter son petit-déjeuner. Quand j'ai frappé à la porte, je l'ai entendue me crier «attend espèce de fils de pute». Elle ne m'a ainsi pas seulement insulté moi, mais également ma mère. Cela m'a mis hors de moi pendant toute la journée. Je voulais la tabasser déjà durant la journée, mais il y avait en permanence trop de monde autour d'elle. Le soir je suis donc revenu dans sa cabine», a raconté au FBI le jeune homme.

En fait, il aurait déjà enlevé son pantalon avant l'agression, a témoigné pour sa part la jeune Américaine dont l'identité n'a pas été dévoilée. «Il était nu excepté sa chemise. Et j'étais persuadée qu'il voulait me tuer» a-t-elle dit. Le steward confirme qu'il voulait la jeter par dessus bord. «Le bateau avançait en pleine mer. On n'aurait jamais retrouvé le cadavre», a-t-il déclaré.

Il l'avait bel et bien traîné jusqu'au balcon de la cabine. La victime a été retrouvée à cet endroit avec le cordon d'un fer à friser autour du cou. Elle doit d'avoir la vie sauve au vacarme causé par la bagarre et le viol qui ont précédé. Il a alerté des voisins qui ont tenté d'enfoncer la porte. Ketut Pujayasa abandonne donc sa victime et saute de balcon en balcon jusqu'à ce qu'il tombe sur une porte ouverte et s'engouffre, toujours nu sous la ceinture, dans une autre cabine à la plus grande frayeur de ses occupants.

Il s'est rendu

Le jeune Indonésien s'est rendu auprès du capitaine et a avoue avoir «tué une femme». Il a été remis à la police dès l'arrivée du bateau à Orlando, Floride et attend en prison son jugement. Le paquebot de la compagnie Holland America Line qui peut accommoder 2000 touristes, était loué par Bare Necessities tour, une agence spécialisée dans l'organisation de croisières naturistes. Les passagers se promenaient par conséquent toute la journée entièrement nus sur l'immense navire.

Ton opinion