Publié

SénégalViolences autour du candidat Youssou N'Dour

La police sénégalaise a dispersé vendredi une foule entourant l'opposant Youssou N'Dour de bombes lacrymogènes et de coups de feu. Un autre opposant a été arrêté par la police.

La candidature à la présidentielle du chanteur a été rejetée par les autorités sénégalaises.

La candidature à la présidentielle du chanteur a été rejetée par les autorités sénégalaises.

AFP

Une foule entourant le chanteur et opposant sénégalais Youssou N'Dour a été prise à partie vendredi à Dakar par des policiers qui ont lancé des gaz lacrymogènes pour la disperser, incident au cours duquel un policier a tiré à balle réelle et un autre a été blessé.

Youssou N'Dour avait réussi à arriver en voiture dans une avenue proche de la Place de l'Indépendance où l'opposition avait prévu d'organiser une manifestation interdite contre le président Abdoulaye Wade, mais dont tous les accès avaient été bloqués par de très nombreux policiers.

A un moment, le véhicule de Youssou N'Dour, entouré par la foule, s'est arrêté près d'un pick-up de policiers et le chanteur a fait mine de descendre. "Dégagez moi ça, dégagez moi ça!", a crié un policier.

Des grenades lacrymogènes ont alors été tirées par la police sur la foule qui a riposté avec des pierres. Un policier a été touché à l'arrière la tête et s'est effondré.

Pendant ces incidents, un autre policier sortir son pistolet de service et ouvrir le feu. Il a ensuite récupéré une douille de 9 mm au sol ainsi qu'une balle non percutée.

Arrestation de Dièye

Parallèlement, un autre opposant sénégalais et candidat à l'élection présidentielle Cheikh Bamba Dièye a été arrêté par la police à Dakar alors qu'il tentait de participer à une manifestation interdite.

«Cheikh Bamba Dièye a été arrêté et embarqué dans un véhicule. Il a été emmené vers une destination inconnue», a affirmé Awa Marone, chargée de presse du parti de M. Dièye, information confirmée par un vidéaste présent au moment de l'arrestation place de l'Indépendance.

(AFP)

Ton opinion