Tremblement de terre: Violent séisme au large de Sumatra

Publié

Tremblement de terreViolent séisme au large de Sumatra

Un séisme de magnitude 7,8 a touché l'Indonésie, au sud-est de Sumatra ce mercredi. Une alerte au tsunami a été lancée.

dr

Un séisme de magnitude 7,8 dans l'océan Indien a secoué mercredi l'île de Sumatra, dans l'ouest de l'Indonésie, entraînant une alerte au tsunami, mais le risque qu'il provoque victimes et dégâts est jugé «faible». Cette région a été dévastée par un tremblement de terre en 2004, qui avait provoqué un gigantesque tsunami.

Le séisme s'est produit vers 18h50 locales (12h50 GMT) à 24 km de profondeur et l'épicentre se trouvait à plusieurs centaines de km des îles de Mentawi, un petit archipel au sud-ouest de Sumatra, a précisé l'institut américain de géophysique (USGS).

L'USGS a cependant indiqué sur son site que «la probabilité de victimes et de dégâts» était «faible».

Alerte au tsunami

L'agence indonésienne de géophysique (BMKG) a lancé une alerte au tsunami dans différentes régions de Sumatra, notamment à Sumatra Nord et Sumatra Ouest, ainsi qu'à Aceh, Bengkulu et Lampung.

Le séisme a été ressenti fortement pendant quelques secondes à Padang, principale ville de Sumatra la plus proche de l'épicentre du séisme, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Des habitants ont quitté précipitamment leurs maisons, et les rues ont été le théâtre de scènes de panique.

Un responsable de la BMKG, Andi Eka Sakya, a néanmoins assuré sur la chaîne de télévision indonésienne TV One ne pas avoir d'informations de «dégâts majeurs».

«Ceinture de feu»

L'Australie a également lancé une alerte au tsunami dans des régions de l'ouest du pays-continent, voisin de l'Indonésie, mais l'a annulée par la suite.

L'Indonésie est située sur la «ceinture de feu» du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques cause de fréquents séismes et une importante activité volcanique.

En 2004, un séisme sous-marin dévastateur, au nord-ouest de l'Indonésie, avait provoqué un gigantesque tsunami, tuant plus de 170.000 personnes en Indonésie et des dizaines de milliers d'autres dans plusieurs autres pays de l'océan indien.

(AFP)

Ton opinion