Vidéo - Violente bagarre de rue: les chaises ont volé à Bienne
Actualisé

VidéoViolente bagarre de rue: les chaises ont volé à Bienne

La police bernoise recherche des témoins au sujet d’une altercation survenue entre supporters samedi à proximité de la place du Général-Guisan.

par
Vincent Donzé

L’altercation s’est produite samedi soir, près de la rue de la Gare de Bienne.

Facebook

«Tirez-vous! Tirez-vous!» peut-on entendre sur une vidéo publiée sur Facebook après une violente altercation mêlant plusieurs douzaines de personnes à proximité de la place du Général-Guisan, samedi soir à Bienne. On voit notamment des chaises voler sur un passage pour piétons, entre divers établissements.

«Apparemment, une trentaine de «lumières» ont débarqué en car et en t-shirt noir à la place du Général-Guisan et ont commencé à bastonner», rapporte un autochtone. Sur une vidéo, on entend scander «Sion! Sion!» ce qui indique que la bagarre impliquait vraisemblablement des supporters valaisans à des jeunes de la région biennoise. Une information confirmée par la police.

Le ministère public régional Jura bernois - Seeland et la police cantonale bernoise réitèrent leur appel à témoins, après avoir appréhendé 29 personnes. La bagarre est survenue peu avant 21 h 30. «Il y avait des débris de verres cassés comme après la grêle», témoigne une sommelière.


«À l’arrivée des patrouilles, un grand groupe s’est éloigné et est monté dans un car de voyage», a indiqué la police cantonale bernoise. Le car a été appréhendé et les 29 personnes à son bord ont été contrôlées dans un corps de garde.

Lundi matin, tout était rentré dans l’ordre.

Lundi matin, tout était rentré dans l’ordre.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Des engins pyrotechniques ont été trouvés dans le car, ainsi qu’une petite quantité de stupéfiants. Pendant l’altercation entre les passagers du car et des personnes présentes à la place du Général-Guisan, des dégâts matériels ont notamment été causés contre du mobilier de restauration.


L’appel à témoins doit aider à déterminer la cause et le déroulement de l’altercation. Les fauteurs de troubles seront-ils poursuivis? «D’éventuelles inculpations dépendront du résultat de l’enquête», répond un porte-parole.

La police cherche en particulier des témoins disposant de matériel d’image. Lundi matin, il ne subsistait aucune trace de l’événement: aucune vitre n’a été brisée. Le restaurant «Rotonde» et les bars d’en face, le «Bien Bar» et le «Provisorium», disposaient du mobilier de leurs terrasses, tout comme le fast-food «PizzBab».

Le bar «Provi» a publié la vidéo ci-dessus en dénonçant «des scènes de violence inacceptables» opposant des fans du FC Bienne et du FC Sion après leurs matches respectifs en Coupe de Suisse. «Notre bar, nos invités et nos employés ont également été attaqués», indiquent les gérants en dénonçant un manque de respect: «C’est effrayant», et «c’est honteux» pour «les deux clubs, la ville et le fair-play», conclut le «Provisorium».

Votre opinion