Hockey sur glace: Vivement que Bozon et Noreau se retrouvent sur la glace
Publié

Hockey sur glaceVivement que Bozon et Noreau se retrouvent sur la glace

Le Genevois Tim Bozon n’a pas apprécié que le Zurichois Maxim Noreau ait été suspendu un match de moins que lui. Ce dernier n'a pas aimé être ainsi dénoncé. Ambiance.

par
Sport-Center/rca
Les deux protagonistes, lors de leur dernier affrontement en Coupe de Suisse.

Les deux protagonistes, lors de leur dernier affrontement en Coupe de Suisse.

Keystone

Le 4 décembre, Tim Bozon avait écopé de quatre matches de suspension pour avoir attaqué par derrière le Bernois Marc Arcobello. Le Français avait, en sus, été amendé à hauteur de 6400 francs. Le top scorer des Ours n’avait pas apprécié le geste et s’en était plaint dans la presse: «Je n'ai jamais joué dans une Ligue où le respect de l'adversaire était aussi faible. C'est une honte!»

Quelques jours plus tard, c’est le Zurichois Maxim Noreau qui était à son tour suspendu pour trois rencontres, après avoir chargé à la tête le Luganais Mauro Jörg, hors du jeu. Le défenseur canadien a lâché 5300 francs dans l’affaire.

Cette décision du juge unique n’a pas été du goût de… Tim Bozon, qui l’a fait savoir sur son réseau social à l’oiseau bleu. «Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ça?», s’est énervé l’attaquant grenat.

Du coup, la réponse du Franco-Genevois n’a forcément pas été du goût de… Maxim Noreau. Sur Instagram, cette fois, le Canadien s’est d’abord excusé pour son geste. «Je ne l’ai pas regardé, car ça me donne la nausée rien que d’y penser, a-t-il notamment écrit. Je suis heureux que le joueur aille bien et j’assume la totale responsabilité de ma première et j’espère dernière suspension comme hockeyeur professionnel.»

Le joueur n’a toutefois pas oublié de poser une pierre dans le jardin de celui qui l’a «dénoncé» sur les réseaux sociaux… «Je n’aurais jamais pensé qu’un collègue joueur puisse essayer d’embarrasser ou de juger sur les réseaux sociaux. Mais je pense que les codes ont changé, depuis que j’ai commencé il y a 12 ans», a raillé le Zurichois.

Vivement que les deux hommes se retrouvent sur la glace. Enfin… S’ils ne sont pas suspendus.

Votre opinion