Football - Vladimir Petkovic à Bordeaux, l’ASF a officialisé le transfert

Publié

FootballVladimir Petkovic à Bordeaux, l’ASF a officialisé le transfert

L’Association suisse de football a officialisé le départ de Vladimir Petkovic mardi dans la soirée. Il va bien quitter l’équipe de Suisse pour rejoindre les Girondins de Bordeaux.

par
Sport-Center
Vladimir Petkovic dans son costume de sélectionneur: c’est désormais de l’histoire ancienne.

Vladimir Petkovic dans son costume de sélectionneur: c’est désormais de l’histoire ancienne.

AFP

L’équipe nationale va devoir se trouver un nouvel entraîneur. La news était dans les tuyaux depuis déjà quelques jours, elle a été officialisée mardi en cours de soirée par l’Association suisse de football (ASF).

Vladimir Petkovic (57 ans) va bel et bien prendre les commandes des Girondins de Bordeaux. Le désormais ancien entraîneur de l’équipe de Suisse va s’engager pour trois saisons avec le club de Ligue 1. Il a été libéré de son contrat qui courait jusqu’en décembre 2022.

«Après sept années passées à la tête de l'équipe nationale suisse, Vladimir Petkovic a demandé à l'Association Suisse de Football de résilier son contrat actuel afin de relever un nouveau défi dans le football français. L’ASF a accédé à cette demande et a trouvé un accord avec l'entraîneur national et son nouvel employeur, les Girondins de Bordeaux, pour mettre fin à son contrat. Les parties ont convenu de ne pas divulguer les modalités de l'accord», a expliqué l’organe faîtier du football suisse, dans un communiqué.

«Nous sommes très reconnaissants à Vlado pour les sept années extrêmement bonnes et réussies qu'il nous a données en tant qu'entraîneur national»

Dominique Blanc, président de l’ASF

«Nous sommes tristes que Vladimir Petkovic nous quitte, a déclaré le président de l’ASF, Dominique Blanc. Mais nous sommes très reconnaissants à Vlado pour les sept années extrêmement bonnes et réussies qu'il nous a données en tant qu'entraîneur national. Parmi les nombreux autres moments forts de notre collaboration, les résultats exceptionnels et les émotions de l’EURO 2020 passé resteront à jamais dans nos mémoires.»

«C’est avec deux victoires que nous avons débuté les qualifications pour la Coupe du monde ce printemps. Je souhaite désormais que la Nati se qualifie pour la phase finale»

Vladimir Petkovic

Vladimir Petkovic a également fait ses adieux officiels: «Je tiens à remercier les responsables de l’Association d'avoir accédé à mon souhait et de m'avoir laissé partir pour un nouveau défi. Ce furent sept années merveilleuses avec la Nati, que je n'oublierai jamais. Je tiens également à remercier tous ceux qui m'ont soutenu et accompagné pendant cette période afin de rendre ces succès possibles pour notre pays. C’est avec deux victoires que nous avons débuté les qualifications pour la Coupe du monde ce printemps. Je souhaite désormais que la Nati se qualifie pour la phase finale.»

Tami regrette ce changement en cours de campagne

Du côté de Pierluigi Tami, directeur des équipes nationales, c’est surtout les regrets qui ont pris le dessus: «Je peux comprendre Vlado, mais je suis déçu que nous devions mettre fin prématurément à notre coopération fructueuse. Nous sommes dans une phase très décisive de qualification pour la Coupe du Monde, que nous avons commencée ensemble en même temps et que nous allons maintenant poursuivre avec un nouvel entraîneur. En raison du désir de changement de Vlado, c'est avec le cœur lourd que nous devons le laisser partir. Je lui souhaite le meilleur dans son nouveau défi.»

Dès samedi à Bordeaux

Petkovic prendra dès cette semaine la direction du Bordelais, puisque le club a déjà annoncé qu’il sera présent samedi pour la dernière rencontre de préparation de ses nouveaux protégés qui rencontreront Troyes. Quant au championnat de Ligue 1, il reprendra ses droits déjà le 8 août.

Le club français a souhaité la bienvenue à son nouvel entraîneur en tweetant un clip reprenant le match France – Suisse du dernier Euro.

Selon le «Blick», il n’est de loin pas impossible que le «Mister» emmène dans ses bagages une partie du staff technique de la Nati. Il est question de l’entraîneur-assistant Antonio Manicone et du coordinateur sportif Vincent Cavin.

Un match important face à l’Italie le 5 septembre

L’ASF va désormais devoir faire vite afin de remplacer Vladimir Petkovic, qui était en place depuis le 1er juillet 2014. Des échéances très importantes se profilent à l’horizon pour l’équipe de Suisse. Elle disputera une rencontre amicale le 1er septembre prochain contre la Grèce et enchaînera le 5 septembre avec un match capital face à l’Italie, en vue de la qualification pour la Coupe du monde 2022.

À ce moment-là, le nouveau sélectionneur devra déjà être opérationnel. Mais qui pour succéder à Petkovic. Des noms ont circulé depuis que la rumeur insistante l’envoyait aux Girondins de Bordeaux. Lucien Favre, libre de tout engagement, a tout de suite signifié qu’il n’était pas candidat. Un shortlist a déjà été élaborée par l’ASF. Les noms d’Urs Fischer, Martin Schmidt, Marcel Koller ou encore Raphaël Wicky y figureraient en bonne place.

Ton opinion