Publié

FootballVladimir Petkovic: «Une défaite serait un recul»

Arrivée mercredi en Slovénie pour son match des éliminatoires de l'Euro 2016, la Suisse veut remporter les trois points jeudi soir. Le coach confirme.

par
si
1 / 22
Vladimir Petkovic.

Vladimir Petkovic.

Laurent Gilliéron, Keystone
Xherdan Shaqiri.

Xherdan Shaqiri.

Laurent Gilliéron, Keystone
Un selfie avec Ricardo Rodriguez.

Un selfie avec Ricardo Rodriguez.

Laurent Gilliéron, Keystone

Arrivé en Slovénie hier, le coach de l'équipe de Suisse, Vladimir Petkovic confirme: ni la Suisse ni la Slovénie n'ont le droit de se rater jeudi, lors des éliminatoires de l'Euro 2016.

"Les deux équipes sont sous pression puisqu'elles ont perdu leur premier match, mais la Slovénie peut-être un peu plus puisqu'elle l'a fait contre un adversaire moins relevé", estime le sélectionneur.

Le Mister espère voir une Suisse plus libérée offensivement. "Pas de peur, beaucoup de mouvements, plus de confiance": tel est son leitmotiv. Pour y parvenir, Petkovic est tenté de rapatrier du flanc droit à l'axe Xherdan Shaqiri, la position préférée du Munichois, en témoignent ses prestations au Mondial contre le Honduras (trois buts) et l'Argentine, ainsi que lors de la deuxième mi-temps contre l'Angleterre.

Le 4-3-3 deviendrait alors un peu plus un 4-4-2 en losange, que d'autres appelleront 4-3-1-2.Une chose est sûre: les Suisses se sont fixés comme objectif la victoire jeudi à Maribor. "Une défaite serait un recul", insiste le Mister.

Votre opinion