Petra Vlhova s'impose encore à Levi, Wendy Holdener 4e
Actualisé

Ski alpin Petra Vlhova invincible à Levi, les Suissesses placées

La Slovaque, imbattable à Levi, a fait coup double en s’imposant pour la deuxième fois du week-end en slalom. Holdener (4e) et Gisin (5e) pas loin du podium.

par
Sylvain Bolt
Petra Vlhova a fait coup double sur la neige finlandaise de Levi. 

Petra Vlhova a fait coup double sur la neige finlandaise de Levi.

AFP

On prend les mêmes et on recommence. Petra Vlhova a remporté le slalom de Levi, en reléguant sa rivale américaine Mikaela Shiffrin (2e à 47 centièmes), coupable d’une faute à l’entrée du mur. Le classement est le même que la veille, mais avec un écart encore plus conséquent en faveur de la détentrice du grand Globe de cristal.

La Slovaque a remporté son quatrième slalom d’affilée sur la pente assez plate de Laponie finlandaise, qui semble parfaitement taillée pour ses caractéristiques physiques (180 cm). C’est le 5e succès de la Slovaque dans la nuit laponne. «J’adore Levi et je pense que je vais bientôt devoir ouvrir une ferme pour pouvoir loger ces rennes», a-t-elle rigolé après sa victoire.

Petra Vlhova a accueilli un 5e renne à Levi. 

Petra Vlhova a accueilli un 5e renne à Levi.

AFP

Le podium est en tout point identique à celui du slalom de samedi, puisque l’Allemande Lena Dürr (3e à 78 centièmes) a confirmé son premier podium dans la discipline, obtenu 24 heures plus tôt.

Holdener au pied du podium

La bonne surprise est venue des deux cheffes de file helvètes. Neuvième de la première manche, Wendy Holdener peut s’en vouloir d’avoir commis une faute à dix portes de l’arrivée du deuxième tracé, puisqu'elle a échoué à la 4e place, à 19 centièmes de la «boîte».

La Schwytzoise a devancé sa compatriote Michelle Gisin, 5e à 1’’24 de Vlhova alors qu’elle avait réussi le 3e chrono matinal. Déjà dans le top 10 la veille, les deux Suissesses peuvent se réjouir de cette progression après avoir été freinées dans leur préparation par une blessure aux poignets (Holdener) et une mononucléose (Gisin).

La dernière Suissesse qualifiée, Camille Rast, n’a pas réussi de miracle sur le second tracé. La Valaisanne a dû se contenter de la 26e place, à 3’’59. Mais la skieuse de Vétroz, qui avait raté le «cut» des 30 samedi, s’est rassurée en inscrivant quelques points en Coupe du monde. L’autre Romande, Mélanie Meillard (32e) n’a pas pu enfiler de dossard en 2e manche, comme ses compatriotes Elena Stoffel, Nicole Good et Carole Bissig, toutes éliminées.

Votre opinion