Pandémie – Voici le gag qui a inspiré les «clowneries» de Parmelin
Publié

PandémieVoici le gag qui a inspiré les «clowneries» de Parmelin

Le président de la confédération «compte parmi les Gastonophiles avisés», selon un magazine français.

par
Renaud Michiels
Les «clowneries» avec un L citées par Guy Parmelin viennent de l’album «Lagaffe mérite des baffes».

Les «clowneries» avec un L citées par Guy Parmelin viennent de l’album «Lagaffe mérite des baffes».

YouTube/Franquin/Dupuis

Le conseiller fédéral Guy Parmelin a surpris son monde mardi en citant du «Gaston Lagaffe» lors d’une conférence de presse. À propos des antivax qui auraient saboté le concert Back On Tour de la semaine nationale de vaccination contre le coronavirus, le président de la confédération avait lâché: «Si vraiment c’est comme ça, j’ai envie de citer M. Prunelle dans Gaston Lagaffe, qui, après une énième gaffe, dit: «Vous avez bientôt fini avec vos clowneries?» Et je laisse le L pour rester poli.»

Cette étonnante sortie a désormais été repérée hors de nos frontières. Pas en Belgique, pays du dessinateur Franquin, mais en France, par le magazine littéraire en ligne ActuaLitté, qui écrit: «pour le plus grand bonheur des amateurs, le président de la Confédération suisse, Guy Parmelin, compte parmi les Gastonophiles avisés et autres adeptes de la Franquintescence».

Mieux: le magazine a retrouvé la planche qui a inspiré notre président. Elle est tirée de lalbum «Lagaffe mérite des baffes» et Prunelle dit en fait: «Nous nous surmenons pour le spécial 40 ans et vous continuez vos clowneries – et je mets le L pour rester poli.» La phrase a été légèrement revisitée par le conseiller fédéral mais il en a conservé tout l’esprit.

Franquin/Dupuis

Pour le reste, il est question d’un «Flach» et d’une tomate beaucoup trop mûre qui termine sa course sur la tête d’un De Mesmaeker qui, comme d’habitude, ne signera aucun contrat.

Franquin/Dupuis

Votre opinion