07.09.2018 à 05:20

Voilà pourquoi il faudrait privilégier la pâtée aux croquettes

suisse

Un test de la FRC montre que trop de composés nocifs sont présents dans les aliments secs pour chats. Une experte aide à y voir plus clair.

par
ofu
Keystone

Les chats ingèrent beaucoup trop de substances nocives durant leurs repas, a révélé mardi la Fédération romande des consommateurs (FRC). Celle-ci a en effet testé 15 marques de croquettes, parmi les plus vendues. Elle a notamment analysé leur taux d'acrylamide, une substance cancérigène qui se forme à la cuisson de certains aliments riches en sucres et en acides aminés, comme les céréales, ceci à une température supérieure à 120 degrés. Résultats: parfois, les taux dépassent de 5X la limite pour les humains (ndlr: aucune norme ne réglemente la quantité de cette substance dans les croquettes pour chats).

Interrogée par 20 Minuten, Anja Marti-Jilg, experte en alimentation pour chiens et chats chez Futterratgeber.ch fait le point sur ce qui est bon et pas bon pour nos boules de poils. Tout d'abord, précise-t-elle, on ignore encore à ce jour quelles quantités d'acrylamide sont tolérées par les chats. Aucune étude ne s'est encore intéressée à ce point de manière ciblée.

Trop d'hydrates de carbone

Anja Marti-Jilg conseille de ne pas nourrir essentiellement son animal avec des croquettes. Celles-ci contiennent en effet «sans exception» de nombreuses sources d'hydrates de carbone comme le riz, le maïs ou le blé. «Comme les chats sont des carnivores, cette nourriture ne leur permet pas de couvrir la totalité de leurs besoins nutritionnels.»

Moins problématiques pour les chiens

Elle ajoute par ailleurs qu'avec une alimentation 100% sèche les félins risquent d'avoir des problèmes aux reins et de surpoids. En revanche, les croquettes sont moins problématiques pour les chiens parce qu'ils assimilent mieux les hydrates de carbone.

Dans l'idéal, explique l'experte, les chats devraient se nourrir de souris ou de tout ce qui ressemble le plus à ces rongeurs, comme par exemple la nourriture humide avec un taux élevé en viande. A ce propos, Anja Marti-Jilg ajoute que plus le taux de viande est élevé plus la nourriture est saine pour le chat.

Pas de lait de vache!

L'Alémanique profite également de rappeler qu'il ne faudrait pas donner du lait de vache à son félin. Nombre d'entre eux ne digèrent en effet plus le lactose à l'âge adulte. Conséquence: la diarrhée. Mélanger de toutes petites quantités à de l'eau reste néanmoins permis.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!