Actualisé 23.06.2016 à 18:57

«Dieselgate»Volkswagen prêt à débourser 10 milliards

Le scandale du «Dieselgate» risque de coûter cher à Volkswagen. L'association d'actionnaires DSW souhaite une enquête externe.

VW n'a fait aucun commentaire sur l'initiative de la DSW.

VW n'a fait aucun commentaire sur l'initiative de la DSW.

Archives, Keystone

Le constructeur automobile est prêt à débourser quelque 10 milliards de dollars pour régler une partie du litige lié à ses moteurs diesel truqués aux Etats-Unis, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier. Le groupe allemand proposerait jusqu'à 7000 dollars en cash aux propriétaires des voitures affectées et contribuerait également à un fonds de lutte contre la pollution de l'air, a indiqué cette source, confirmant une information de l'agence Bloomberg.

Le plan final doit être officiellement présenté à la justice américaine le 28 juin.

Enquête externe exigée

L'association d'actionnaires DSW a annoncé jeudi qu'elle saisirait les tribunaux pour obtenir une enquête indépendante sur le scandale.

La DSW estime que c'est là le seul moyen de faire toute la lumière sur ce que l'on a appelé le «dieselgate» même si sa motion en ce sens a été rejetée la veille lors de l'assemblée générale (AG) de VW. «C'est pourquoi nous recourrons aux tribunaux pour une enquête spéciale», a dit le président de la DSW Ulrich Hocker.

Actionnaires institutionnels

Le cabinet-conseil Hermes EOS a lui aussi réclamé une enquête externe sur la gouvernance du constructeur de Wolfsburg, contrôlé par les familles Porsche et Piëch, le Land de Basse-Saxe et le Qatar. Hermes EOS, qui représente des actionnaires institutionnels, veut aussi plus d'administrateurs indépendants au sein du conseil de surveillance, qui compte 20 membres.

VW n'a fait aucun commentaire sur l'initiative de la DSW. «La requête d'une enquête externe n'a pas atteint la majorité nécessaire lors de l'AG», a déclaré un porte-parole. «En dehors de cela, nous n'avons rien à dire».

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!