Actualisé 23.07.2017 à 09:52

FootballVon Bergen: «On n’a rien relancé du tout»

Les Young Boys et leur capitaine, victorieux de Bâle samedi soir (2-0), ont entamé la saison du bon pied. Mais ils ont trop souffert par le passé pour s’emballer après un match.

von
Simon Meier
Berne

Le FC Bâle d’Urs Fischer avait entamé la saison dernière par neuf victoires. Celui de Raphaël Wicky s’est incliné d’entrée (buts de Ravet et Sulejmani), samedi soir dans un Stade de Suisse comble (31 120 spectateurs), enthousiaste, voire rêveur. Et si c’était enfin l’année des Young Boys, dont le dernier trophée de champion remonte à 1986?

Steve von Bergen, capitaine de la joyeuse troupe bernoise, a suffisamment d’expérience pour savoir qu’il est bien trop tôt pour s’emballer. Alors, sourire en coin, il distille sa sagesse: «Il va falloir faire preuve d’humilité et d’intelligence, tout en ayant confiance en nos moyens», résume celui qui s’entend manifestement déjà bien avec son nouveau compère en défense centrale, le Ghanéen Kasim Nuhu. En résumé, restons calmes.

Un petit caillou dans la chaussure du géant bâlois

«On a un programme assez fou qui nous attend, avec onze matches en 36 jours, à commencer par Kiev mardi (ndlr: tour préliminaire de la Ligue des champions) et GC samedi. Enchaîner, c’est peut-être ce qui nous a un peu fait défaut les années précédentes. Là il va falloir démontrer qu’on a appris de nos erreurs, tiré les leçons nécessaires pour pouvoir lutter avec ce FC Bâle sur une saison.»

Il reste 35 matches, un très long chemin. Mais les Young Boys l’ont entamé du bon pied, tout en semant un petit caillou dans la chaussure du géant bâlois.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!