04.10.2012 à 05:36

Vraiment top, le chef Norbert!

Cathodique

Le finaliste haut en couleur de «Top Chef 2012», Norbert Tarayre, est cette semaine en Suisse pour une série de cours de cuisine. Reportage.

par
Melina Schröter

«Bonjour, les cuisiniers en herbe! Vous êtes prêts à travailler?» Le jeune homme qui vient de rentrer en bondissant dans la petite cafétéria de Sar ina Cuisine, à Prez-vers-Noréaz (FR), est un visage connu. Finaliste de la saison 3 de «Top Chef», Norbert Tarayre a marqué les esprits, par sa cuisine mais surtout par ses désormais célèbres phrases distillées tout au long du programme de M6. Un humour et un sens de la répartie qui ne sont sans doute pas étrangers au succès des cours de cuisine organisés cette semaine dans le canton de Fribourg. «La semaine de cours s’est remplie en moins de trois heures et j’ai encore une énorme liste d’attente en cas de désistement», raconte Alexandre Lauber de l’agence de communication Actalis, responsable de la venue du Français. Mardi, ils étaient une quinzaine à suivre la première session. Comme un chef de cuisine qui commande sa brigade, Norbert entre dans le vif du sujet les cafés à peine avalés. «Alors aujourd’hui on va partir sur des ravioles de bar à l’encre de seiche, bouillon de cèpes à la crème double et copeaux de gruyère. En plat, échine de porc fondante, boudin noir grillé, agrumes et tranché d’huile de persil et en dessert un feuille à feuille craquant, crème de banane et caramel au beurre salé de betterave. Ça vous va?» Vaguement inquiets devant l’ampleur de la tâche, les élèves d’un jour acquiescent. Et comme pour taquiner encore ses ouailles, le chef de rajouter: «Et on va travailler en brigade, se répartir les tâches. Comme ça tout le monde est responsable de toute la recette. Si vous foirez un truc, vous le foirez pour tout le monde!»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!