Football: Walter Fernandez: «l'Angleterre bouleverse tout le marché»

Publié

FootballWalter Fernandez: «l'Angleterre bouleverse tout le marché»

Agent de joueurs, Walter Fernandez reconnaît que l'explosion des droits TV dans la Premier League anglaise est en train d'écraser le mercato.

par
Stéphane Combe
Raheem Sterling à City pour 70 millions de francs: «logique », explique Walter Fernandez

Raheem Sterling à City pour 70 millions de francs: «logique », explique Walter Fernandez

Keystone

Raheem Sterling qui passe de Liverpool à City pour 70 millions de francs, Morgan Schneiderlin de Southampton à Manchester United pour 35 millions: les clubs anglais bénéficient déjà de l'augmentation des droits TV pour faire exploser le mercato.

L'agent de joueurs Walter Fernandez confirme que l'Angleterre ne boxe plus dans la même catégorie que les autres championnats européens, y compris les plus grands.

Walter Fernandez, l'Angleterre est-elle en train d'écraser le marché européen?

Absolument, il n'y a plus de commune mesure. A ce niveau, il ne reste plus que le PSG, les trois gros Espagnols et... tout le championnat anglais. Heureusement, il reste le mystère du sport, car avec de tels moyens tout le marché est bouleversé.

La hiérarchie peut-elle être modifiée au sein même de la Premier League?

Bien sûr, les "petits" vont pouvoir faire des transferts plus intéressants, mais les meilleurs joueurs que tout le monde s'arrache viseront toujours les plus gros clubs, à savoir les 3-4 équipes qui mènent la danse. Tout le championnat sera de meilleure qualité, mais la logique restera respectée, car même si tout le monde s'enrichit, ceux qui s'enrichiront le plus seront les grands.

Le fait d'avoir un joueur qui intéresse un club anglais peut-il faire qu'un agent double son prix de départ, par exemple?

Ce n'est pas l'agent de Sterling qui a fait monter son prix à 70 millions de francs. Ce sont les clubs entre eux, sans oublier la valeur du joueur, le nombre d'années de contrat qui lui restaient à Liverpool. En plus, pas mal de clubs étaient sur lui. Et il n'a que 20 ans. C'est donc une situation dont tout le monde ressort gagnant.

N'y a-t-il pas un risque de débourser dans le vide? Liverpool a par exemple sorti 40 millions pour Firmino (Hoffenheim), alors qu'il ne serait jamais parti pour autant en Bundesliga...

Bon, il s'agit tout de même d'un excellent joueur, mais cette somme est très élevée car il est probable que le transfert de Sterling avait été bouclé depuis quelque temps.

En tant qu'agent, a-t-on intérêt à contacter les petits clubs anglais?

L'Angleterre a toujours représenté un marché intéressant. Seulement, au lieu de partir à 3 millions, un joueur pourrait désormais partir entre 15 et 20 millions. C'est une somme de transfert qui est devenue banale en Angleterre. Après, un joueur venant du championnat de Suisse, même du FC Bâle, ne partira jamais à 30 millions d'euros, en raison du niveau de la ligue.

Que pensez-vous du fait que des internationaux suisses comme Behrami ou Inler puissent signer à Watford?

Ce sont des joueurs qui sont sur la pente descendante. L'aspect financier prend donc une importance plus haute que l'aspect construction de carrière. Sans oublier le cadre de vie qu'offre une ville comme Londres. Et comme ces joueurs n'intéressent plus Arsenal ou Chelsea, ce qui avait été le cas à une époque, Watford représente une bonne destination.

Les droits TV en Angleterre devraient encore exploser ces prochaines saisons. Cela va-t-il encore augmenter cet écart?

On voit la majorité des clubs italiens et espagnols qui ont de la peine à payer les salaires de leurs joueurs. Dans ces championnats, les clubs de milieu de classement préfèrent désormais recruter des joueurs en prêt ou gratuitement. On va vers une structuration de championnats européens à 2, 3 ou 4 vitesses.

Ton opinion