Publié

SuisseWanted: tueur de loup!

Le Groupe Loup Suisse offre une prime de 10 000 fr. pour tout indice sur l’inconnu qui, le 3 janvier, a abattu un loup dans les Grisons. Une méthode critiquée de toute part.

par
Anne-Florence Pasquier
Le cadavre du loup abattu le 3 janvier.

Le cadavre du loup abattu le 3 janvier.

Keystone

Le Groupe Loup Suisse a décidé de frapper un grand coup après l’abattage illégal d’un loup dans le massif du Calanda (GR) le 3 janvier. Il promet une prime de 10 000 fr. à celui qui donnera des indices permettant d’identifier le responsable. Il ne fait pas bon être un loup en ce moment dans les Grisons: deux de ces prédateurs protégés y ont été abattus en un mois. Le week-end passé, il s’agissait de l’erreur d’un chasseur qui croyait tirer sur un renard. Le fautif s’est dénoncé et encourt une punition. En ce qui concerne le carnivore tué le 3 janvier par contre, le coupable court toujours. D’où la récompense offerte par les défenseurs du loup, une somme réunie pour moitié par des dons des habitants de la région.

Votre opinion