Coronavirus en direct - Un fils de Jair Bolsonaro positif au retour de New York

Coronavirus en directUn fils de Jair Bolsonaro positif au retour de New York

Suivez en direct toutes les informations sur le développement de la pandémie en Suisse et dans le monde.

par
Newsdesk

Votre opinion

samedi, 25.09.2021

Boost d’anticorps avec une 3e dose Pfizer, après deux doses de Coronavac

Une troisième injection du vaccin germano-américain Pfizer-BioNTech après deux injections du vaccin chinois Coronavac multiplie par 20 le niveau d’anticorps contre le Covid-19, selon les résultats préliminaires d’une étude réalisée en Uruguay où 24% de la population ont eu accès à ce schéma vaccinal.

Un flacon du vaccin coronavac.

Un flacon du vaccin coronavac.

AFP

Depuis début mars, des chercheurs de l’Institut Pasteur de Montevideo et de l’Université de la République (Udelar) mènent un projet de recherche pour étudier l’évolution des niveaux d’anticorps contre le SARS CoV-2 en fonction des vaccins et doses administrés.

vendredi, 24.09.2021
22:31

Eduardo Bolsonaro, troisième membre de la délégation brésilienne à l’ONU positif

Le député Eduardo Bolsonaro, fils du président brésilien Jair Bolsonaro, a annoncé, vendredi, avoir été testé positif au Covid-19, le troisième cas de contamination de la délégation brésilienne à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York. «Je me sens bien et j’ai commencé un traitement», a tweeté le parlementaire de 37 ans, qui a remis en cause l’exigence du pass sanitaire entré en vigueur récemment dans certaines villes du Brésil. Autre membre de la délégation brésilienne à l’ONU, le ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a aussi été contaminé par le virus. Il a été testé positif à New York, après l’Assemblée générale, et a dû rester en quarantaine dans un hôtel de la métropole américaine.

18:10

Une 3e dose pour 60 millions d'Américains

Quelque 60 millions d’Américains sont désormais éligibles pour recevoir une troisième dose de vaccin anti-Covid de Pfizer, six mois après leur deuxième injection, s’est félicité vendredi, Joe Biden, au terme d’un marathon réglementaire ayant mis en lumière les divisions de la communauté scientifique sur la question.

Les autorités sanitaires américaines ont finalement recommandé cette dose de rappel pour trois catégories de population: les personnes de 65 ans et plus, celles entre 18 et 64 ans présentant des facteurs de risque de développer une forme grave de la maladie (diabète, obésité...), ainsi que celles très exposées au coronavirus dans le cadre de leur travail ou de leur lieu de vie.

Cette dernière catégorie, très large, comprend notamment les enseignants, les employés de supermarchés, les travailleurs de santé ou encore les prisonniers et les personnes accueillies des refuges pour sans-abri.

Reuters
17:34

Le Pakistan aidé pour faire face à la crise

Le Club de Paris a étendu la suspension du service de la dette du Pakistan jusqu’à la fin décembre pour l’aider à faire aux conséquences de la crise sanitaire, a annoncé vendredi ce groupe informel de pays créanciers dans un communiqué.

Pays de 216 millions d’habitants, le Pakistan a une dette qui pesait 92,8% de son produit intérieur brut (PIB) en 2021, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Il s’agit d’un endettement très élevé pour un pays en développement où le revenu annuel par habitant atteint à peine 1300 dollars.

16:08

Couvre-feu levé en Tunisie

Le président tunisien Kais Saied a décidé vendredi de lever le couvre-feu nocturne en vigueur presque sans discontinuer depuis mars 2020 pour limiter la propagation de l’épidémie, tout en imposant le certificat vaccinal pour la participation aux événements publics ou privés.

La levée du couvre-feu, actuellement en vigueur entre minuit et 5 heures, sera effective à partir de dimanche, a précisé la présidence dans un communiqué.

La présentation d’un certificat de parcours vaccinal complet de deux doses sera toutefois désormais obligatoire pour «participer aux manifestations, activités et rassemblements publics et privés dans les espaces ouverts ou fermés», a précisé le communiqué.

Reuters
15:59

Les Etats-Unis soutiennent une 3e dose

Les autorités sanitaires américaines ont soutenu vendredi l’administration d’une 3ème dose de vaccin anti-Covid de Pfizer pour les personnes très exposées au coronavirus dans le cadre de leur travail, renversant l’avis exprimé par leur propre comité d’experts quelques heures plus tôt.

Reuters

Jeudi soir, un comité des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) avait refusé de classer cette population, qui comprend notamment les enseignants ou les employés de supermarchés, parmi les bénéficiaires de cette dose de rappel. Mais la cheffe des CDC, Rochelle Walensky, est allée à son encontre, une décision rare.

«Pendant une pandémie, même dans l’incertitude, nous devons prendre des mesures qui, selon nous, seront les plus bénéfiques», a-t-elle affirmé dans un communiqué, rappelant que les CDC devaient se fonder sur des «données complexes et souvent imparfaites».

14:31

Les contamination en baisse dans le monde

Avec 510'000 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l’indicateur a baissé sensiblement (-8% par rapport à la semaine précédente), selon un bilan de l’AFP arrêté à jeudi.

Cette semaine, la plupart des régions du monde voient leur situation s’améliorer: -32% en Afrique, -25% dans la zone Etats-Unis/Canada, -21% au Moyen-Orient , -7% en Asie et -2% en Océanie, où le virus circule toutefois peu.

Mais la situation se détériore en Amérique latine et aux Caraïbes (+33%, chiffre en forte hausse notamment dû à un rattrapage des données au Brésil) et légèrement en Europe (+4%).

Reuters
14:28

La Norvège revient à la normale

La Norvège va lever samedi quasiment toutes les restrictions mises en place en mars 2020 pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi le gouvernement à la faveur de l’avancée de la vaccination.

«Il s’est écoulé 561 jours depuis que nous avons introduit les mesures les plus sévères jamais adoptées en temps de paix, 561 jours qui ont contraint nos existences comme, je crois, personne n’aurait pu l’imaginer auparavant», a déclaré la Première ministre Erna Solberg (photo ci-dessous) lors d’une conférence de presse.

«Le moment est venu de retourner à une vie normale (...) Le moment est venu de revivre, pour ainsi dire, comme nous le faisions avant que la pandémie nous touche», a-t-elle dit.

Reuters
12:46

Autriche: un politicien prouve qu'il n'est pas vacciné

Le chef de l’extrême droite autrichienne Herbert Kickl (photo) a brandi vendredi à la télévision un certificat médical prouvant qu’il n’avait pas d’anticorps de Covid-19, afin de «couper court aux rumeurs» selon lesquelles il se serait fait «vacciner en secret».

Seul pourfendeur de la vaccination à ce niveau de responsabilité dans ce pays d’Europe centrale, le responsable du Parti autrichien de la liberté (FPÖ) a convoqué la presse pour rétorquer à «une attaque frontale contre sa crédibilité». Selon lui, un opposant politique a répandu le bruit qu’il aurait reçu une injection, contrairement à ce qu’il affirme publiquement depuis des mois.

REUTERS

Bilan mondial journalier

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4'725'638 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi par l’AFP à partir de sources officielles. Sur la journée de jeudi, 10'235 nouveaux décès ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3159 nouveaux morts, la Russie (828) et le Mexique (748).

11:47

La "fête des morts" annulée au Cambodge

Le Cambodge a annulé son «Festival des morts», une fête annuelle au cours de laquelle les fidèles bouddhistes rendent hommage à leurs proches décédés, après l’apparition du coronavirus parmi les moines de la capitale.

L’annulation du festival était «nécessaire pour contrôler la propagation du Covid-19 (...) au moment où le Cambodge rouvre les écoles et prévoit de rouvrir le pays», a déclaré le Premier ministre Hun Sen dans un communiqué jeudi soir.

La fête, qui a commencé mardi, prendra fin prématurément ce week-end après que près de 50 moines bouddhistes aient été testés positifs au coronavirus et que les autorités aient fermé leur temple à Phnom Penh.

11:24

Nouveau record de décès dus au Covid en Russie

La Russie a enregistré ce vendredi un nouveau record de morts quotidiennes dues au Covid-19, la vaccination restant poussive et les mesures de confinement absentes malgré la vague du variant Delta qui frappe le pays depuis l’été.

Selon le bilan quotidien fourni par le centre de crise du gouvernement russe, 828 personnes sont mortes du coronavirus ces 24 dernières heures. La Russie est le pays le plus endeuillé d’Europe par la pandémie.

10:22

Lausanne: horaires étendus au centre de tests de Beaulieu

En raison de l’extension du certificat Covid et des prochaines vacances scolaires, avec l’obligation pour les personnes non vaccinées de se faire tester après un séjour à l’étranger, la demande en testing sera forte ces prochains jours. Ainsi, le centre de test Beaulieu à Lausanne, est à nouveau ouvert à tous, symptomatiques et asymptomatiques, jusqu’au 30 octobre. Dans un premier temps, les plages du centre de tests de Beaulieu sont étendues, dès ce vendredi, selon l’horaire suivant: jeudi et vendredi de 12h à 20h; et samedi de 9h à 16h. Puis, dès mardi 12 octobre, il sera également ouvert mardi et mercredi de 9h à 17h.

04:01

Cuba rouvrira vendredi bars et restaurants, fermés depuis janvier

Les bars et restaurants de Cuba, fermés depuis janvier, rouvriront progressivement à partir de vendredi dans une grande partie du pays, dont La Havane, ont annoncé les autorités, soulignant la bonne progression de la campagne de vaccination contre le coronavirus.

Cette réouverture de 533 établissements publics et privés répond au «processus de vaccination mené avec succès» sur l’île, a expliqué à la télévision la ministre du Commerce, Betsy Diaz. Le couvre-feu imposé à 21h00 depuis le début de l’année sera repoussé à 22h30. Les horaires des commerces seront élargis et les services juridiques notariaux pourront à nouveau fonctionner.

AFP

Les restaurants autorisés à rouvrir ne pourront accueillir des clients qu’à 50% de leurs capacités, devront respecter un espace suffisant entre les tables et maintenir l’obligation du port du masque, également obligatoire dans les rues comme les espaces publics fermés partout sur l’île. Le pays prévoit par ailleurs de rouvrir ses portes aux touristes à partir du 15 novembre et ses écoles de façon progressive entre octobre et novembre, une fois la vaccination des enfants dès l’âge de deux ans terminée.

02:50

Cuba approuve un vaccin local destiné aux convalescents du Covid

L’autorité cubaine de régulation des médicaments (Cecmed) a donné jeudi l’autorisation d’usage en urgence de son vaccin Soberana Plus, développé localement, pour les convalescents du Covid-19 âgés de 19 ans et plus. Ce vaccin sera administré, en une seule dose, aux patients remis de la maladie, «deux mois ou plus après leur rétablissement», a précisé le Cecmed dans un communiqué.

Soberana Plus avait déjà été approuvé par le Cecmed comme troisième dose de renfort après deux premières doses de Soberana 2, autre vaccin cubain également autorisé sur l’île. Un troisième vaccin local, Abdala, a lui aussi reçu le feu vert de l’autorité de régulation des médicaments.

AFP

Non reconnus par l’OMS, ces vaccins reposent sur une protéine recombinante, la même technique sur laquelle travaillent l’Américain Novavax et le Français Sanofi. Ils ont, selon les scientifiques cubains, une efficacité supérieure à 90% pour empêcher l’apparition de la maladie avec symptômes.

01:43

Confusion autour de la troisième dose de vaccins aux États-Unis

Un comité d’experts sanitaires américains a refusé jeudi d’inclure les personnes exposées au coronavirus dans le cadre de leur travail, comme les enseignants ou les employés de supermarchés, dans les bénéficiaires d’une 3ème dose de vaccin anti-Covid de Pfizer, malgré l’autorisation la veille de l’Agence américaine des médicaments.

Cette décision a semé un peu plus la confusion sur la campagne de rappel aux Etats-Unis, qui avait été annoncée en grande pompe mi-août par le gouvernement de Joe Biden, mais dont la voilure a depuis été fortement réduite.

AFP

Le comité des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) a toutefois accepté de recommander une 3e dose du vaccin de Pfizer pour les personnes de plus de 65 ans, ainsi que pour celles entre 18 et 64 ans présentant des facteurs de risque de développer une forme grave de la maladie. La cheffe des CDC, Rochelle Walensky, doit encore signer ces recommandations. Il serait très surprenant qu’elle aille à leur encontre.

Mercredi, l’Agence des médicaments (FDA) avait pourtant autorisé en urgence cette dose de rappel selon des critères très larges, incluant les personnes fréquemment exposées au virus à cause de leur profession ou de leur situation. Cette définition permettait de couvrir les travailleurs de santé ou encore les prisonniers, avait précisé la cheffe par intérim de la FDA, Janet Woodcock.

01:06

L’OMS recommande les anticorps de Regeneron, mais seulement dans certains cas

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement recommandé vendredi un troisième traitement contre le Covid-19, les anticorps de synthèse de Regeneron, mais seulement dans certains cas bien précis.

Selon un avis des experts de l’OMS publié dans la revue médicale «The BMJ», ce traitement est recommandé d’une part chez «les patients avec des formes non-sévères du Covid qui sont à haut risque d’hospitalisation», comme les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli (par un cancer ou après une greffe d’organe, par exemple).

D’autre part, le traitement est recommandé chez les patients atteints «d’une forme sévère ou critique et qui sont séronégatifs, c’est-à-dire qui n’ont pas développé leur propre réponse en anticorps» malgré l’infection. Conçu par la société de biotechnologies Regeneron et commercialisé par le laboratoire Roche sous le nom de Ronapreve, ce traitement combine deux anticorps (dits «monoclonaux») fabriqués en laboratoire, le casirivimab et l’imdevimab. Injectés en intraveineuse, ils sont censés épauler le système immunitaire pour neutraliser le coronavirus.

00:42

La pandémie a aussi réduit l’offre d’alcool aux États-Unis

Après les microprocesseurs, les spiritueux: les difficultés mondiales d’approvisionnement dues à la pandémie de coronavirus provoquent des pénuries ciblées de boissons alcoolisées aux États-Unis, selon plusieurs autorités locales.

Selon les médias américains, plusieurs États comme le Vermont, l’Ohio, le New Jersey ou l’Alabama connaissent des difficultés, certains depuis le mois de juillet, alors que plusieurs études ont montré une hausse de la consommation d’alcool depuis le début de la pandémie. «C’est en partie un problème de chaîne d’approvisionnement mondiale», indiquait fin juillet dans un communiqué l’administrateur de la Direction de contrôle des boissons alcoolisées de l’Alabama, Mac Gibson.

Getty Images via AFP

Les producteurs américains faisaient alors aussi face à des pénuries de main-d’œuvre, des problèmes de livraison et une demande accrue des restaurants et des bars qui rouvraient en même temps après la fin des restrictions provoquées par la pandémie. Les produits importés d’Europe avaient également des problèmes de transport transatlantique et de débarquement dans les ports américains.

jeudi, 23.09.2021
23:46

Les États-Unis font don de 2,5 millions de doses de plus au Bangladesh

Les États-Unis vont livrer 2,5 millions de doses du vaccin Pfizer contre le Covid-19 au Bangladesh, portant ainsi à plus de 9 millions au total les doses données à l’un des pays les plus pauvres du monde, a fait savoir jeudi un responsable de la Maison-Blanche à l’AFP.

Cette nouvelle cargaison de 2'508'480 doses précisément doit arriver lundi prochain, a-t-il indiqué, et rentre dans le cadre du mécanisme international Covax destiné à combattre les criantes inégalités dans le monde face à la vaccination.

AFP

Les dons au Bangladesh font partie des 500 millions de doses du sérum Pfizer/BioNTech dont les États-Unis avaient annoncé l’acquisition cet été. Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi l’achat de 500 millions de doses supplémentaires destinées à être distribuées aux pays en voie de développement.

18:48

Genève: certificat Covid obligatoire pour les profs de l'UNIGE

Le personnel enseignant de l'Université de Genève (UNIGE) devra disposer d'un certificat Covid ou d'une attestation de test négatif pour accéder aux salles de cours. La mesure, qui entre en vigueur lundi 27 septembre, était déjà appliquée aux étudiants.

«Les membres du personnel dont les activités ne sont pas directement liées à l’enseignement ne sont pas soumis à cette exigence et continuent à respecter le plan de protection de l’institution», précise l'UNIGE sur son site internet.