07.03.2013 à 07:36

Washington espionne vos messages et vos documents

Protection des données

Les Etats-Unis ont mis en place un système de surveillance du Net qui espionne aussi les données que les Suisses mettent en ligne. Inquiet, Jean Christpohe Schwaab (PS/VD) a interpellé mercredi le Conseil fédéral.

par
Simon Koch
Il suffit que les données soient stockées aux Etats-Unis, par exemple dans le cloud de DropBox, Google, amazon ou Apple, pour que Washington puisse les analyser.

Il suffit que les données soient stockées aux Etats-Unis, par exemple dans le cloud de DropBox, Google, amazon ou Apple, pour que Washington puisse les analyser.

AFP

Tout ce qu’un Suisse écrit ou fait sur le net pourra être retenu contre lui s’il se rend un jour aux Etats-Unis. En vertu du «Foreign Intelligence and Surveillance Act» (FISA), Washington se réserve depuis 2008 le droit de scanner toutes les données stockées dans le pays, y compris celles émanant de citoyens étrangers. Sont concernés les services de messagerie, mais aussi les réseaux sociaux et les services de cloud.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!