Actualisé 09.10.2013 à 23:32

Soutien militaireWashington gèle une partie de l'aide à l'Egypte

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'ils «recalibraient» leur aide à l'Egypte en suspendant leur livraison de gros matériels militaires et une partie de leur aide financière en représailles à la sanglante répression contre les pro-Morsi.

1 / 23
Washington annonce ce mercredi 9 octobre suspendre une partie importante de son aide à l'Egypte, en suspendant notamment la livraison d'hélicoptères Apache.

Washington annonce ce mercredi 9 octobre suspendre une partie importante de son aide à l'Egypte, en suspendant notamment la livraison d'hélicoptères Apache.

AFP
D'abord pacifiques, les manifestations ont tourné au bain de sang lorsque les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule. (Dimanche 6 octobre 2013)

D'abord pacifiques, les manifestations ont tourné au bain de sang lorsque les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule. (Dimanche 6 octobre 2013)

AFP
D'abord pacifiques, les manifestations ont tourné au bain de sang lorsque les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule.  (Dimanche 6 octobre 2013)

D'abord pacifiques, les manifestations ont tourné au bain de sang lorsque les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule. (Dimanche 6 octobre 2013)

AFP

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'ils «recalibraient» leur aide à l'Egypte en suspendant notamment la livraison d'hélicoptères Apache, de missiles et de pièces de chars d'assaut, en représailles à la sanglante répression que vit le pays.

Washington va geler sa fourniture de gros matériels «militaires et son assistance financière au gouvernement en attendant des progrès crédibles vers un gouvernement civil démocratiquement élu», a indiqué la porte-parole du département d'Etat américain, Jennifer Psaki dans un communiqué.

Matériel suspendu depuis juillet

L'aide américaine au Caire s'élève chaque année à 1,55 milliard de dollars (1,4 milliard de francs), dont 1,3 milliard de dollars sont consacrés à l'armée égyptienne.

Cette décision entraînera la suspension des livraisons d'hélicoptères Apache, de chasseurs F-16 et de chars M1A1 Abrams, ont indiqué des responsables américains sous couvert de l'anonymat, confirmant des informations parues dans les médias américains mardi déjà. En revanche, ont-ils dit, la coopération américano-égyptienne en matière de lutte contre le terrorisme se poursuivra.

Ces responsables ont précisé que l'administration américaine avait déjà suspendu ses livraisons de matériel militaire lourd depuis le 3 juillet, au premier jour de la destitution du président Mohamed Morsi. «Cela fait des mois que rien n'a été livré», a encore indiqué l'un de ces responsables.

(ats/afp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!