09.10.2015 à 16:54

SyrieWashington veut améliorer la formation des rebelles

Barack Obama a approuvé des changements dans l'entraînement des dissidents modérés, car les débuts de ce programme de soutien s'étaient révélés désastreux.

Le programme américain de soutien aux rebelles syriens a permis de former un peu plus d'une centaine de combattants au lieu des 5000 espérés.

Le programme américain de soutien aux rebelles syriens a permis de former un peu plus d'une centaine de combattants au lieu des 5000 espérés.

Keystone

«Nous avons envisagé plusieurs options pour l'avenir», a déclaré vendredi à Londres le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, lors d'un point de presse avec son homologue britannique Michael Fallon. La présidence américaine «va s'exprimer bientôt sur les propositions qu'il a approuvées», a-t-il poursuivi. Un haut responsable américain a confirmé, sous couvert d'anonymat, que le programme allait être «recentré pour améliorer son efficacité».

Le Pentagone avait indiqué fin septembre que les Etats-Unis faisaient une «pause» dans ce programme, le temps de le réviser. Lancé au début de l'année, ce programme, doté de 500 millions de dollars, devait concerner environ 5000 rebelles syriens par année pour combattre en Syrie le groupe Etat islamique (EI). Mais ses débuts ont été désastreux: il n'a pour l'instant permis de former que deux groupes de 54 et 70 combattants. Et en juillet, le premier groupe a été attaqué par Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

Le président Barack Obama avait lui-même avoué la semaine dernière que ce programme était à la peine. «Je suis le premier à reconnaître qu'il n'a pas fonctionné comme il aurait dû», avait-t-il déclaré.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!