Actualisé 10.11.2016 à 16:42

Jeu vidéo«Watch Dogs 2» ou les mérites de la modestie

L’épisode 1 de ce jeu bien dans l'ère du temps a beau avoir connu le succès, son image avait pâti de promesses graphiques exagérées. Pour sa suite, Ubisoft s’est bien gardé de survendre.

par
Jean-Charles Canet

Si vous suivez un tant soit peu l’actualité des sorties de jeux vidéo, peut-être être aviez-vous remarqué cette tendance chez certains éditeurs d’en mettre plein les yeux avant le lancement d’un gros titre au risque de subir le contrecoup si les promesses ne sont pas tenues. A ce petit jeu là, Ubisoft n’était pas le dernier. Cas d’école, «Watch Dogs» dont la suite, que nous avons pu découvrir à Paris, sort le 15 novembre 2016.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!