Publié

TENNISWawrinka: ce sera Robredo

L'Espagnol de 31 ans, qui a éliminé le Français Gasquet, se dressera sur la route du joueur vaudois en huitième de finale de l'Open d'Australie.

Tommy Robredo (photo) aura-t-il la rage nécessaire pour éliminer Stan Wawrinka?

Tommy Robredo (photo) aura-t-il la rage nécessaire pour éliminer Stan Wawrinka?

AFP

Stanislas Wawrinka a-t-il gagné au change pour son huitième de finale de l'Open d'Australie dimanche à Melbourne? On attendait Richard Gasquet, cela sera Tommy Robredo, le «guerrier» catalan de 31 ans qui compte six victoires en sept rencontres devant le Vaudois.

Même si les statistiques veulent toujours dire quelque chose et même si Robredo l'a encore battu à deux reprises en 2013, qui fut pourtant «son» année, Stanislas Wawrinka a dû s'endormir le cœur léger juste avant minuit vendredi soir. Il redoutait en effet ses retrouvailles avec le Biterrois, huit mois après ce huitième de finale de Roland-Garros qu'il avait gagné au «physique», 8-6 au cinquième set après avoir été mené deux manches à rien.

Le punch de ses 18 printemps

A défaut d'affronter un Gasquet avide de revanche, Stanislas Wawrinka croisera le fer avec un miraculé. Tommy Robredo a, en effet, écarté trois balles de match lundi lors de son premier tour remporté 8-6 contre le Lukas Rosol. Il a ensuite aligné deux victoires en quatre manches contre Julien Benneteau et Richard Gasquet pour obtenir le droit de défier Stanislas Wawrinka.

«Les statistiques ne me feront pas gagner dimanche, lance Robredo. Wawrinka est devenu un grand joueur. Il a l'avantage de la fraîcheur. Sur le papier, ce match est pour lui. Mais je vais tout donner. Vous pouvez me faire confiance!»

471e mondial en mai 2012 après une blessure à la jambe qui l'a laissé sur le carreau pendant quatorze mois, Tommy Robredo a retrouvé à 31 ans le punch de ses 18 printemps.

L'an dernier à Roland-Garros, il avait écrit une page d'histoire en devenant le premier à remporter trois matches de suite en cinq sets après avoir été mené deux manches à rien, contre Igor Sijsling, Gaël Monfils et Nicolas Almagro! A l'US Open trois mois plus tard, on n'oublie pas qu'il fut le «bourreau» de Roger Federer.

Hingis dans le camp adverse

A Melbourne, Tommy Robredo peut compter dans son box sur la présence de... Martina Hingis. La Saint-Galloise partage désormais sa vie avec David Tosas Ros, qui est l'agent du Catalan.

On doute toutefois que ce soutien affecte Stanislas Wawrinka. Ce huitième de finale est parfaitement dans ses cordes. «Face à Robredo, j'ai le sentiment que l'issue du match ne dépend que de moi», glisse-t-il. Il affirme qu'il n'aurait pas tenu ce discours si son adversaire s'était appelé Richard Gasquet.

S'il s'impose dimanche, il sera temps alors de préparer le défi - presque - ultime contre Novak Djokovic. Le Serbe devra toutefois veiller à ne pas se faire piéger par le talentueux, imprévisible et énigmatique Fabio Fognini (no 15).

Open d'Australie (seizièmes de finale)

Simple messieurs:Djokovic (Ser/2) bat Istomin (Ouz) 6-3 6-3 7-5. Ferrer (Esp/3) bat Chardy (Fr/29) 6-2 7-6 (7/5) 6-2. Berdych (Tch/7) bat Dzumhur (Bos) 6-4 6-2 6-2. Robredo (Esp/17) bat Gasquet (Fr/9) 2-6 7-5 6-4 7-6 (8/6). Fognini (It/15) bat Querrey (EU) 7-5 6-4 6-4. Anderson (AfS/19) bat Roger-Vasselin (Fr) 3-6 4-6 6-3 7-6 (7/5) 7-5. Mayer (All) bat Janowicz (Pol/20) 7-5 6-2 6-2.

Simple dames: S. Williams (EU/1) bat Hantuchova (Slq/31) 6-3 6-3. Li (Chine/4) bat Safarova (Tch/26) 6-1 6-7 (2/7) 6-3. Kerber (All/9) bat Riske (EU) 6-3 6-4. Ivanovic (Ser/14) bat Stosur (Aus/17) 6-7 (8/10) 6-4 6-2. Makarova (Rus/22) bat Niculescu (Rou) 6-4 6-4. Pennetta (It/28) bat Barthel (All) 6-1 7-5. Bouchard (Can/30) bat Davis (EU) 6-2 6-2. Dellacqua (Aus) bat Zheng (Chine) 6-2 6-4.

(SI)

Ton opinion