20.01.2017 à 08:14

Open d'AustralieWawrinka devra avoir en tête le précédent Federer

Le Vaudois jouera en 8es l'Italien Andreas Seppi, dont personne n'a oublié la victoire il y a deux ans sur le Bâlois.

1 / 64
Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

On peut battre Viktor Troicki huit fois de suite! Stan Wawrinka en a administré la preuve pour sa première sur la Rod Laver Arena dans cet Open d'Australie 2017.

Le Champion de l'US Open s'est imposé 3-6 6-2 6-2 7-6 (9/7) devant le Serbe, tête de série no 29, pour se hisser en huitième de finale. Dimanche, il affrontera Andreas Seppi (ATP 89) contre lequel il compte huit victoires en onze rencontres. Il faudra toutefois se méfier de l'homme de Bolzano.

Personne n'a oublié sa victoire il y a deux ans dans ce même tournoi face à Roger Federer. Et mercredi, l'Italien avait provoqué le désespoir de toute l'Australie avec son succès en cinq sets face à Nick Kyrgios alors qu'il avait été mené deux manches à rien avant de se retrouver à un point de la défaite...

Cinquième set évité

Face à Viktor Troicki, Stan Wawrinka a vécu un drôle de match. Son entame fut parfaite avec un break réussi très tôt dans la partie pour mener 3-1. Mais le Vaudois devait, ensuite, perdre six jeux d'affilée et sauver deux balles de break à 1-0 15-40. Qui sait comment cette partie aurait-elle pu tourner si Viktor Troicki avait compté un set et un break d'avance?

Le dos au mur, Stan Wawrinka a retrouvé sa lucidité, son punch et un jeu souvent séduisant pour reprendre les commandes du match. Il devait ainsi gagner neuf jeux d'affilée pour faire passer le score de 6-3 2-1 pour Trocki à 3-6 6-2 4-0 en sa faveur. Dans le quatrième set, Stan Wawrinka accusait l'un de ces petits moments d'égarement qui peut faire son charme à l'instant de servir pour le match à 5-4 et à 6-5. Les deux fois, il devait lâcher son service alors que tout semblait dit!

Dans le jeu décisif, il pouvait conclure enfin après 2h32' de jeu sur une dernière faute en revers de Viktor Troicki. Mais à 7/6, le Vaudois avait dû écarter une balle de deux manches partout qui aurait pu l'entraîner dans un cinquième set de tous les dangers.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!