05.06.2015 à 17:28

TennisWawrinka est en finale de Roland-Garros!

Stan Wawrinka a remporté une demi-finale extrêmement tendue contre Jo-Wilfried Tsonga. Il défiera Djokovic ou Murray en finale.

Reuters

Mission accomplie pour Stan Wawrinka ! Il s'est qualifié pour la finale de Roland-Garros au terme d'un match aussi acharné que chaotique face à Jo-Wilfried Tsonga (6-3 6-7 7-6 6-4).

Stan Wawrinka a sué au propre comme au figuré sous le cagnard parisien. Une seule statistique résume les difficultés du Vaudois, qui a dû faire face à 17 (!) balles de break durant toute la rencontre. Il a toutefois réussi à en sauver... 16, bien aidé parfois par un Tsonga trop timide au moment de conclure.

La capacité de Stan Wawrinka à s'en sortir dans ces moments cruciaux a fini par faire pencher la balance en sa faveur. Et notamment lors d'une troisième manche capitale, dominée "aux points" par le Français mais remportée au tie-break par le Vaudois. Devant au score, et avec un break d'entrée de quatrième set, Stan Wawrinka est parvenu à tenir son os jusqu'au bout, même si rien n'a été simple jusqu'au dernier point du match.

Une partie bouclée après 3h46 de jeu et qui a permis au no 9 mondial de se qualifier pour sa deuxième finale en Grand Chelem après celle de l'Open d'Australie en 2014, 12 ans également après son titre chez les juniors à Roland-Garros.

Même si le joueur de St-Barthélemy a été loin de livrer le meilleur match de sa carrière, son mérite n'en reste pas moins énorme. Malgré un gros coup de chaud au milieu de deuxième set, malgré un premier service défaillant, malgré des fautes inhabituelles, il n'a jamais renoncé. C'est donc au mental et au physique qu'il s'est imposé face à Tsonga qui, lui, n'avait plus de jus en fin de match.

Tricolores dégoûtés

Stan Wawrinka n'est que le deuxième Suisse à se qualifier pour la finale de Roland-Garros, après évidemment Roger Federer (5 finales dont 1 titre). Un Vaudois qui n'en finit plus de marquer l'histoire de son sport, et une nouvelle fois au détriment du tennis français. Il a ainsi privé les Tricolores d'une finale attendue depuis 1988 à Roland-Garros (Henri Leconte), sept mois après avoir déjà été la bête noire des Français en finale de la Coupe Davis à Lille.

Dimanche à 15h, Stan Wawrinka partira donc en quête de son deuxième titre du Grand Chelem. S'il veut arriver au même dénouement qu'à Melbourne, il devra impérativement mieux jouer que face à Tsonga s'il veut avoir une chance contre Novak Djokovic (no 1) ou Andy Murray (no 3), qui s'affrontent dans la seconde demi-finale. Tant le Serbe que l'Ecossais ne sont pas du genre à gâcher autant de balles de break que le Français...

On peut toutefois compter sur le Vaudois pour se montrer à la hauteur de l'événement. Stan Wawrinka avait prouvé à Melbourne qu'il savait gérer la pression inhérente à une finale en Grand Chelem. Il pourra aussi s'appuyer sur ses matches passés face à Djokovic et Murray, deux rivaux contre qui il a souvent su se transcender dans les grands rendez-vous.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!