Publié

AutoWEC/24 heures du Mans - Des fans improvisent un mémorial pour Simonsen

LE MANS (France), 25 juin 2013 (AFP) - Des spectateurs ont improvisé un mémorial pour le pilote danois Allan Simonsen, décédé samedi à la suite d'un accident au 3e tour des 24 Heures du Mans, en déposant des fleurs et en accrochant des drapeaux danois à l'endroit-même où il s'est tué en course.

Avant de quitter le circuit des 24 Heures, certains ont même laissé des canettes de bière et une bouteille de champagne intacte, ou des pass d'entrée accrochés au grillage, à l'endroit où six mètres de rail de sécurité ont été changés après le choc très violent de son Aston Martin, au virage du Tertre Rouge, peu après le départ samedi à 15h00. Simonsen, 34 ans, père d'une petite fille, était en tête de la catégorie GTE-AM après les deux premières manches du Championnat du monde d'endurance (WEC), à Silverstone et à Spa. Il participait pour la 7e fois aux 24 Heures du Mans, remportées cette année, pour la 9e fois, par son compatriote et ami Tom Kristensen qui lui a dédié cette victoire. Tout le week-end, les milliers de fans danois de Simonsen, et fans britanniques de l'écurie Aston Martin Racing, ont porté le deuil. Aucun d'entre eux n'a eu le coeur à faire la fête, notamment dans les campings et le village voisin d'Arnage, en général très animés. Sur le podium final, dimanche, un bref hommage a été rendu par le président de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), Pierre Fillon, et par le public, puis aucun pilote n'a bu de champagne. Avant Simonsen, les deux derniers pilotes morts au Mans étaient l'Autrichien Jo Gartner, en 1986, pendant la course, et le jeune Français Sébastien Enjolras, en 1997, lors des essais préliminaires. dlo/bpa

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!