Publié

autoWEC - Six Heures de Bahreïn: Buemi et Davidson champions du monde (COMPTE RENDU)

Le Suisse Sébastien Buemi et le Britannique Anthony Davidson (Toyota), malgré une 11e place samedi aux Six Heures de Bahreïn, sont désormais assurés d'être sacrés champions du monde d'endurance (WEC) au terme de la saison 2014.

La victoire est revenue, pour la première fois de l'année, à l'autre Toyota TS040 Hybrid de l'Autrichien Alex Wurz, du Français Stéphane Sarrazin et du Britannique Mike Conway, après 195 tours d'une course terminée à la lumière des projecteurs sur le circuit de Sakhir près de Manama, et en présence du double champion du monde de F1 Fernando Alonso qui avait, avant le départ, encouragé les pilotes Ferrari engagés dans la catégorie GT. Les deux Porsche ont complété le podium, dans le même tour que la Toyota victorieuse, au terme d'une jolie bagarre. Partie en pole position, la 919 Hybrid de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb a pris la 2e place, devant celle de Mark Webber, Timo Bernhard et Brendon Hartley. C'est la première fois cette saison que les deux Porsche terminent sur le podium. Les deux Audi R18 e-tron quattro, très en retrait ce week-end, ont pris les 4e et 5e places, ce qui a assuré définitivement le titre à Buemi, 26 ans, et Davidson, 35 ans, qui avaient entamé la saison en compagnie du Français Nicolas Lapierre. Mais celui-ci a été mis sur la touche après une grosse erreur à Austin, sous la pluie. Avec Lapierre, Davidson et Buemi avaient remporté les deux premières courses de l'année puis terminé troisièmes des 24 Heures du Mans derrière deux Audi. Ils ont repris les commandes du championnat en enchaînant deux victoires à Fuji et Shanghai mais n'ont pas pu récidiver à Bahreïn à cause d'un problème d'alternateur en début de course. Au bout d'une belle remontée, ils ont terminé 11e samedi, à 18 tours de la Toyota victorieuse, mais ils ont bénéficié du mauvais résultat des pilotes Audi. Ils ne peuvent plus être rejoints au classement alors qu'il ne reste plus qu'une seule manche à disputer, dans 15 jours à Sao Paulo. Buemi a été pilote Toro Rosso en F1 de 2009 à 2011 (55 GP disputés) puis pilote d'essai Red Bull. Il court aussi cette saison en Formule Electrique dans l'écurie e.dams dirigée par Alain Prost. Son coéquipier Davidson a couru 24 GP de F1 en 2007 et 2008, la plupart chez Super Aguri, une modeste écurie japonaise. Au compteur des victoires du WEC-2014, Toyota mène désormais 5-2 face à Audi, dont quatre victoires pour le tandem Buemi-Davidson. La victoire de Bahreïn rapproche un peu plus la marque japonaise du titre mondial des constructeurs, face à Audi et Porsche. dlo/ig

(AFP)

Ton opinion