Suisse: Week-end d'affluence sur les pistes de ski

Actualisé

SuisseWeek-end d'affluence sur les pistes de ski

Les conditions ont été optimales samedi et dimanche dans les stations. Le beau temps était au rendez-vous, les skieurs aussi.

Malgré le manque de neige, les stations tirent un bilan positif.

Malgré le manque de neige, les stations tirent un bilan positif.

Keystone

Le beau temps de ce week-end a attiré des dizaines de milliers d'amateurs de glisse en montagne. Corollaire de cette affluence, un trafic routier chargé.

«C'était sûrement un des meilleurs week-ends de la saison», digne d'un conte d'hiver, s'est félicité Matthias In-Albon, directeur des remontées mécaniques de Gstaad (BE). Un manteau blanc recouvre les montagnes et arbres grâce aux cinq centimètres de neige tombée vendredi, a-t-il déclaré dimanche à l'ats.

Plus de 13'000 billets ont été vendus samedi dans la région de Gstaad. Et environ 10'000 devaient être vendus dimanche, selon Matthias In-Albon. Les prévisions météorologiques étaient moins bonnes pour dimanche, ce qui a peut-être découragé certains, alors qu'au final le temps était meilleur que pronostiqué.

Malgré le manque de neige, les stations tirent un bilan positif. La neige artificielle est plus résistante que la neige naturelle, a expliqué un porte-parole du domaine skiable de Davos Klosters (GR).

Les remontées mécaniques ont fait du bon travail, en couvrant les pistes de neige artificielle en automne. Elle offre une meilleure base et reste ensuite plus longtemps. Fermer les stations avant fin mars en raison d'un manque de neige ou de températures douces n'est donc pas d'actualité pour l'heure, a-t-il assuré.

En accordéon

«Tout le monde va skier», s'est exclamé samedi Marco Di Lascio, du service d'information routière Viasuisse. Des porte-skis étaient fixés sur de nombreux toits de voitures, a-t-il pu observer sur les caméras.

Résultat, le trafic a été chargé samedi et dimanche en fin de journée un peu partout en Suisse. Dimanche, les véhicules roulaient notamment en accordéon sur l'A13 entre Zizers et Maienfeld, en direction de Sargans (GR), et sur l'A9 entre Bex (VD) et le tunnel de Glion, en direction de Vevey, selon le site internet du Touring Club Suisse.

Samedi des bouchons étaient signalés au niveau de l'échangeur de l'A2 à Härkingen (SO) en direction de Lucerne, puis sur l'A1 en direction de Berne. Le trafic était en outre chargé sur les contournements de Berne et Zurich, ainsi que sur l'A9 du Valais vers la région lémanique et même sur l'A12 dans le canton de Vaud en direction du domaine skiable de Châtel-Saint-Denis (FR).

Les Bernois vont skier à Kandersteg et Frutigen (BE) et les Romands en Valais, a résumé Marco Di Lascio. Les automobilistes devaient en plus composer avec ceux qui font leurs courses dans des pays frontaliers et ceux qui rentrent de vacances.

Attente à Realp

L'affluence était forte aussi dans les gares de chargement. Sur la ligne de la Furka entre le canton d'Uri et Oberwald (VS), l'attente a atteint trois heures et demie samedi matin à Realp (UR). Dans l'autre sens elle était environ d'une heure.

En Engadine (GR), le temps d'attente était aussi d'une heure à Sagliains en direction de Klosters. Dans l'autre sens, il était de 30 minutes.

(ats)

Ton opinion