18.10.2020 à 18:29

FootballWest Ham arrache un nul miraculeux contre Tottenham

Menés 3-0 à dix minutes de la fin, les Hammers ont ramené un point de leur déplacement sur la pelouse des Spurs grâce à une frappe extraordinaire de Lanzini dans le temps additionnel.

par
Sport-Center/AFP
Manuel Lanzini (à droite, torse nu) fête le but de l’égalisation avec ses coéquipiers.

Manuel Lanzini (à droite, torse nu) fête le but de l’égalisation avec ses coéquipiers.

KEYSTONE

Au lendemain de Everton-Liverpool (2-2), la Premier League a offert un nouveau derby fou, cette fois entre deux équipes de Londres: Tottenham et West Ham. Celui-ci s’est conclu par un nul (3-3), au terme d’un scénario hitchcockien.

Tout avait parfaitement commencé par les Spurs. Il n’a fallu que 45 secondes à Son pour ouvrir le score, avant de se muer en passeur décisif pour Kane à deux reprises (8e, 16e). Mis en orbite par son intenable duo d’attaque, Tottenham semblait se diriger sereinement vers une troisième victoire en cinq journées.

Histoire de prolonger la fête, José Mourinho faisait entrer Gareth Bale à la 72e. Le Gallois signait ainsi sa première apparition en match depuis son retour au club, il y a un mois. Les conditions étaient idéales pour lui permettre de s’acclimater en douceur. Au final, la fin de match s’est transformé en cauchemar. Car West Ham, revenu avec de meilleures intentions en deuxième période, n’escomptait pas attendre en victime expiatoire.

Bale a effectué ses débuts

Kane passait tout près de plier le match en butant sur le poteau de Fabianski (79e). Cette occasion pouvait sembler anodine au vu du score à ce moment-là. À l’arrivée, elle pèse lourd dans la balance.

Trois minutes plus tard, Balbuena réduisait le score d’une tête imparable pour Lloris (82e). Dans la foulée, le gardien français était trompé par son propre défenseur, Sanchez (85e). Et, sur la dernière action, au bout du temps additionnel, Lanzini envoyait un missile de l’extérieur de la surface. Sa frappe trouvait la transversale avant de finir dans les filets.

Revenu de l’enfer, West Ham arrache un point miraculeux et signe un troisième match consécutif sans défaite. De son côté, Tottenham, vainqueur de Manchester United lors de la dernière journée (6-1), peut s’en mordre les doigts. L’équipe de José Mourinho rate l’occasion de s’emparer de la deuxième place.

Le Portugais a quitté la pelouse avec un regard encore plus noir que d’habitude. «Il faut que j’analyse la seconde période en interne. À vous, je dirai seulement que ça arrive dans le football et je louerai la foi de West Ham, a-t-il ensuite commenté au micro de Sky Sports, sonné. Mais évidemment, prendre trois buts et perdre un avantage de trois buts est une grosse punition et au final, c’est mérité», a-t-il ajouté.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé