Publié

Fiscalité écologiqueWidmer-Schlumpf envisage l'essence à 5 francs

La réforme fiscale écologique d'Eveline Widmer-Schlumpf prend forme. Un des points centraux est une taxe incitative sur les carburants qui placerait le prix de l'essence à 5 francs par litre d'ici 2050,

La taxe incitative pourrait atteindre plus de 2,70 francs par litre d'ici 2050.

La taxe incitative pourrait atteindre plus de 2,70 francs par litre d'ici 2050.

Keystone

La présidente de la Confédération et ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf veut introduire un nouvel impôt écologique sur l'essence, selon la SonntagsZeitung et Le Matin Dimanche.

Cette proposition fait partie du paquet que la ministre soumettra à ses collègues du Conseil fédéral mercredi prochain, annoncent les deux journaux.

L'impôt écologique devrait renchérir fortement le prix de l'essence: la taxe incitative pourrait atteindre plus de 2,70 francs par litre d'ici 2050. Son prix à la pompe approcherait alors les 5 francs. Parallèlement, le courant électrique renchérirait de 50%.

Le projet prévoit de rétrocéder à la population les montants perçus par des bonifications d'impôt, une réduction des primes d'assurance-maladie et des cotisations AVS réduites pour les ménages et les entreprises.

Le principe qui sous-tend cette fiscalité écologique: celui qui consomme beaucoup d'énergie devrait payer plus d'impôts qu'aujourd'hui. Celui qui économise sera favorisé. L'impôt écologique vise à réduire massivement la consommation d'énergie.

(AP)

Votre opinion