Publié

CyclismeWiggins rase ses rouflaquettes

Bradley Wiggins a rasé ses célèbres rouflaquettes. Vainqueur cette année du Tour de France, le Britannique espère ainsi passer davantage inaperçu.

Reuters

«Elles étaient trop reconnaissables. J’en avais assez. Il suffit maintenant que je porte un chapeau, et personne ne sait qui je suis», a-t-il déclaré dans une interview au «Sun».

En sacrifiant ses favoris, symbole de son appartenance au mouvement Mod (mouvement prolétaire à Londres dans les années 1960), Wiggins s’est aussi offert un petit coup de pub, lui qui publie jeudi son autobiographie «My Time».

(SI)

Votre opinion