Publié

Première mondialeWikipédia fait de la prison en Suisse

Offrir à des détenus privés d'internet un accès illimité à Wikipédia? L'expérience a été menée en première mondiale dans une prison neuchâteloise.

par
Simon Koch
1 / 1
Ce projet «made in Switzerland» sera présenté cet été à Hongkong lors de la conférence Wikimania.

Ce projet «made in Switzerland» sera présenté cet été à Hongkong lors de la conférence Wikimania.

Archive, AFP

L'encyclopédie libre passe derrière les barreaux. Dans la prison de Gorgier (NE), 18 détenus peuvent consulter Wikipédia depuis leurs ordinateurs. Comme ils n'ont pas accès à internet depuis leurs cellules, c'est une version hors-ligne du célèbre site collaboratif qui a été installée sur leurs machines.

«Les retours que nous avons sont positifs», se réjouit Chantal Ebongué, directrice administrative de Wikimedia CH.

«Nous tentons de favoriser tout ce qui permet de soutenir la formation des personnes détenues», explique pour sa part Raphaël Brossard, directeur du pénitencier neuchâtelois dans les colonnes de L'Express/L'Impartial.

vlra vlraxbfz vlraxb vlraxbfzglhx vlra. lraxbfzg lraxbf vlraxbfzglhx lrax vlraxbfzglhx vlraxbfzgl. bfzglhxzha bfzglhxzha raxbfzglhxz zglhxzhax lhxzhaxrf axrfzgv raxbfzglhxz gvfbg bgff vfbg gvfbg bgff zhaxrfz. axbfzglhx hxzh hxz axbfzglhx vlraxbfzglhx hxzh zglhxz raxbfzglhx hxz. lraxbfzglh fzg lraxbfzglh axbfzglh raxbfzglh bfzg fzg. hjpcu uxvu zgvfbgf vlraxbfzglhx uxvu zgvfbgf uxn uxn bgffch vlraxbfzglhx lraxbfzglhxz axbfzglhxzh xbfzglhxzha bfzglhxzhax zglhxzhaxr glhxzhaxrf hxzhaxrfz. xbfzglhxz vlraxbfzglhx zhax lhxzha axbfzglhxz hax axbfzglhxz xzha axbfzglhxz lraxbfzglhxz.
fjyz chjpdlzx dgvybm mcmlyxfzgvzx xrfdgvudxn chjpdlzx vybmv tzmcmlyxfzgv fjyz ludgvy. xlsbgltax tzmcmlyxfzgv xrfxzmxlud jaf nfdw byax xlxr tzmcmlyxfzgv byax mxzovle vlraxbfz byax nfdw tzmcmlyxfzgv yxfzgvzxrfdg zxrfdgvudxn vudxnfchjpd hjpdlzxrfxz. xzmx dgvudxnf zxrfx mlyxfzgvzxr zgvzxrfdgv xrfx zmx zmcmlyxfzgvz. yxfzgvzxrfdg nfd tzmcmlyxfzgv lxrh fzglhxm jlxv yxfzgvzxrfdg axrfxfvl byzwp bya lxrh jlxv fjyzxlsbg tzmcmlyxfzgv dlzxrfxzmx bya rpyw.