Publié

TennisWimbledon - Retour au calme à Londres (PAPIER GENERAL)

Par Jacques KLOPP LONDRES, 25 juin 2013 (AFP) - Le calme est revenu mardi sur Wimbledon au lendemain de l'élimination de Rafael Nadal avec des victoires sans frayeur pour la plupart des favoris.

Il a fallu la glissade et la légère torsion d'une cheville pour David Ferrer lors de sa victoire en quatre sets sur l'Argentin Martin Alund pour faire frissonner légèrement le Central. Pour le reste, les ténors ont déroulé à l'image du N.1 mondial Novak Djokovic et de la patronne du circuit féminin Serena Williams. Tout en se disant "rouillée", l'Américaine a passé le premier tour en 57 minutes face à la Luxembourgeoise Mandy Minella, battue 6-1, 6-3, pour décroche sa 32e victoire de suite, record personnel amélioré. "J'ai joué beaucoup de matches sur terre, plus que d'habitude, la transition est donc un peu plus difficile", a commenté la N.1 mondiale qui sort tout juste de sa deuxième victoire à Roland-Garros. Clin d'oeil du destin, elle affrontera d'ailleurs au deuxième tour la Française Caroline Garcia, comme à Paris, où elle s'était imposée 6-1, 6-2. Chez les messieurs, tous les joueurs du Top 10 se sont imposés sans énorme difficulté, que ce soit Novak Djokovic, David Ferrer, Tomas Berdych, Juan Martin Del Potro ou Richard Gasquet, le seul avec Ferrer à lâcher un set en route. Djokovic a battu, comme l'année dernière en quarts de finale, l'Allemand Florian Mayer en trois sets 6-3, 7-5, 6-4 lors de son premier match depuis sa défaite héroïque face à Rafael Nadal en demi-finale de Roland-Garros. "Pas de match facile" Depuis 2010, Djokovic n'a plus disputé de tournoi de préparation sur gazon avant Wimbledon, ce qui ne l'avait pas empêché de gagner à Londres en 2011. "Pour un premier match sur la surface, je suis satisfait. C'était un match piège face à Florian (Mayer) dont le jeu est parfaitement adapté au gazon. Il y a encore des choses à améliorer, je peux servir mieux, mais globalement mon jeu est en place", a déclaré le N.1 mondial qui n'a plus perdu au premier tour d'un Grand Chelem depuis l'Open d'Australie en 2006 quand il était à peine majeur. "Sur gazon, il faut s'adapter au rebond, les points vont vite, il faut vraiment être bas sur les cuisses et très concentré car ça fuse. Il n'y a pas de match facile, on l'a vu avec l'élimination de Nadal hier", a-t-il ajouté. David Ferrer, N.4 mondial, a connu davantage de difficulté face à Martin Alund, dont c'était le premier match de sa carrière sur gazon et qui s'est vaillamment battu avant de s'incliner 6-1, 4-6, 7-5, 6-2. Le finaliste du dernier Roland-Garros s'est tordu la cheville gauche au début du quatrième set mais a assuré ensuite qu'il y avait plus de peur que de mal. Il rencontrera son compatriote Roberto Bautista Agut au deuxième tour. Tomas Berdych, vainqueur de Martin Klizan (6-3, 6-4, 6-4) et Juan Martin Del Potro, à l'aise face à Albert Ramos (6-2, 7-5, 6-1) pour son retour en Grand Chelem après son forfait à Roland-Garros, sont passés sans soucis, tout comme Tommy Haas et Grigor Dimitrov, deux outsiders dans cette partie de tableau. jk/mam

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!