05.08.2020 à 18:00

FootballWinterthour était trop fort pour Bavois

Poussés par une trentaine de fans bruyants, les Bavoisans auront cru une mi-temps à l’exploit. Mais le ticket pour les demi-finales de la Coupe est logiquement revenu à Winterthour, vainqueur 4-0.

par
Florian Vaney
Winterthur a logiquement pris le dessus sur Bavois et file en demi-finale.

Winterthur a logiquement pris le dessus sur Bavois et file en demi-finale.

keystone-sda.ch

La cohorte de supporters bavoisans est arrivée à la dernière minute au stade d’Utogrund mercredi en fin d’après-midi. T-shirt confectionné pour l’occasion au corps, cloche dans une main, bière dans l’autre, elle a rapidement rattrapé le temps perdu et pris ses quartiers en terres zurichoises. À peine le temps de lancer un bien senti «FC Moissonneuse-Batteuse shalalalala» que la rencontre pouvait débuter.

La question qui brûlait toutes les lèvres concernait la composition du FC Bavois. Les Nord-Vaudois aligneraient-ils leurs recrues estivales face à Winterthour, quitte à l’aller à l’encontre de la directive de l’Association suisse de football? Jean-Michel Viquerat, le président, l’avait en tout cas affirmé avec véhémence dans les médias la veille du match. Résultat: seulement quinze noms inscrits sur la feuille de match bavoisanne, dont… aucun nouvel arrivé. Pas de protêt, pas de tribunaux, le verdict de ce quart de finale de Coupe de Suisse serait connu à l’issue des nonante minutes de jeu.

Faire douter Winterthur

Si les instances dirigeantes n’avaient fait aucun cadeau au «petit» Bavois, M. Alessandro Dudic ne s’est pas franchement montré plus clément. Blerim Isena a écopé du premier avertissement après à peine plus de deux minutes, rapidement imité par Fabio Lo Vacco (10e) et Dilan Qela (12e). On peut trouver la sentence sévère. Quoi qu’il en soit, l’entrejeu bavoisan s’est très vite retrouvé fragilisé, les trois hommes qui le composent n’ayant plus le droit à l’erreur.

Bekim Uka espérait surtout que ses hommes tiennent bon dans le premier quart d’heure de chaque mi-temps, histoire de faire douter un Winterthour en pleine confiance. Le souhait de l’entraîneur a été exaucé. Problème? Pris d’une illumination dès la sortie du premier quart d’heure (20e), Roman Buess a donné un premier coup de massue sur le crâne des visiteurs. Seul à vingt mètres, le buteur s’est fendu d’une merveille de tir enroulé dans la lucarne. Robin Enrico a bien plongé, mais la frappe était trop pure pour que la gardien nord-vaudois puisse empêcher l’ouverture du score.

Rein à faire pour le gardien

Peut-être un peu trop respectueux, forcément en manque de repères et de compétition (son dernier match officiel remontait à novembre 2019), Bavois est dès lors entré dans son quart de finale. Il y a encore eu une grosse alerte sur le but d’Enrico,Mais le dernier rempart remportait son face-à-face contre Nuno Da Silva. Mais le pensionnaire de Promotion League avait déjà commencé à gagner du terrain, emmenés par des Dilan Qela et Miljan Dangubic à leur aise sur le terrain de remplacement du FC Winterthour.

Là résidera peut-être le seul petit regret des Bavoisans. Ne pas être allés au bout de leurs actions et avoir privilégié les frappes lointaines. Nezir Kurtic, Giancarlo Negro, Fabio Lo Vacco: tous ont tenté de vaincre Raphael Spiegel de loin. En vain. Reste qu’à 1-0, tout restait ouvert pour un Bavois à la hauteur. Il aurait fallu pouvoir rejoindre le vestiaire sur ce score, mais le récent 4e de Challenge League en a décidé autrement. À la 45e, Davide Calla bottait parfaitement un coup franc rentrant à 20 mètres, légèrement effleuré par Gezim Pepsi. Là encore, pas grand-chose à faire pour Robin Enrico.

La mission semblait dès lors impossible pour les visiteurs. Elle l’a été. Marko Misic a manqué une très belle occasion de permettre à ses couleurs de revenir à 2-1 (50e) mais, globalement, Bavois n’a pas eu voix au chapitre en seconde période. Davide Calla et Anas Mahamid ont donné un peu d’allure au score en fin de match. 4-0. Les Bavoisans y auront cru, mais auront fini par s’incliner face à meilleur qu’eux.

FLV Winterthour - Bavois 4-0 (2-0)

Stade d’Utogrund, 150 spectateurs.

Arbtire: Alessandro Dudic.

Buts: 20e Buess 1-0; 45e Pepsi 2-0; 75e Calla 3-0; 87e Mahamid 4-0.

Winterthour: Spiegel; Tranquilli, Isik (80e Bühler), Lekaj, Schättin; Pepsi, Doubmia (79e Hamdiu); Alves (65e Rama); Calla (79e Mahamid), Buess, Ltaief (15e Da Silva). Entraîneur: Ralf Loose.

Bavois: Enrico; Kurtic (84e Djalo), Zali, Bühler, Dangubic; Qela (84e Bosic), Isena, Lo Vacco (73e Begzadic); Alvarez, Negro (60e Savic), Misic. Entraîneur: Bekim Uka.

Avertissements: Iseni (3e, jeu dur), Lo Vacco (10e, jeu dur), Qela (12e, jeu dur), Tranquilli (43e, jeu dur).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé