Publié

AutoWRC/Rallye d'Australie: l'édition 2013 en bref (ENCADRE)

Coffs Harbour (Australie), 10 sept 2014 (AFP) - Rallye d'Australie, 10e manche (sur 13) du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru du 12 au 15 septembre 2013 dans la région de Coffs Harbour en Nouvelle Galles du Sud (côte est).

Distance totale: 932,77 km (352,36 km chronométrés et 580,41 km de liaison) en 22 spéciales (9 tracés). Plus longues spéciales: Nambucca 1 et 2 (49,9 km), ES 11 et 13. Plus courtes spéciales: Coffs 1 à 6 (1,6 km), ES1, 2, 9, 10, 15 et 16. Surface: terre. Podium: 1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R); 2. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Ford Fiesta RS); 3. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citroën DS3) Power Stage (ES22): 1. Ogier; 2. Neuville; 3. Novikov Leaders successifs: Mikkelsen (ES1 et ES2), Ogier (ES2 à l'arrivée) Meilleurs temps dans les spéciales: Mikkelsen 2 (ES1, ES2) Ogier 18 (ES3, ES4, ES5, ES6, ES7, ES8, ES9, ES11, ES12, ES13, ES14, ES15, ES16, ES17, ES19, ES20, ES21, ES22), Latvala 1 (ES10), Hirvonen 1 (ES18) Championnat pilotes: 1. Ogier (FRA) 212 pts; 2. Neuville (BEL) 129; 3. Latvala (FIN) 110; 4. Hirvonen (FIN) 103; 5. Sordo (ESP) 96; etc. Championnat constructeurs/écuries: 1. VW Motorsport 299 pts; 2. Citroën WRT 251; 3. M-Sport WRT (Ford) 145; etc. La course: Ogier (Volkswagen) s'est brillamment imposé en signant 18 des 22 scratches d'un rallye qu'il a dominé de la tête et des épaules. Ce succès spectaculaire ne lui permet pourtant pas de décrocher son premier titre mondial. Ogier devra attendre le rallye de France début octobre en Alsace pour décrocher le titre WRC, le Français restant mathématiquement sous la menace de Neuville. Le pilote de la VW Polo-R totalise désormais 212 points pour 129 à Neuville. L'écart entre les deux hommes est de 83 points alors que mathématiquement, le Belge peut encore engranger 84 points d'ici la fin de saison. Il ne manque donc qu'une unité à Ogier pour être certain de fêter son premier titre WRC qu'il a longtemps été en mesure de décrocher ce week-end. Victime d'une crevaison dans la dernière spéciale alors qu'il occupait la 2e place du rallye, Mikko Hirvonen a dû céder cette 2e position à Neuville, permettant au pilote de la Fiesta de prendre les points nécessaires pour gâcher la fête programmée chez Volkswagen. "A quelques minutes de la fin du rallye, j'étais champion du monde. Puis, cette crevaison d'Hirvonen a permis à Thierry de passer deuxième. C'est frustrant mais c'est comme ça", a réagi Ogier. De son côté, Neuville a consolidé sa deuxième place au championnat des pilotes, possédant dorénavant 19 points d'avance sur le Finlandais Latvala, 4e dimanche. bnl/dlo/sk

(AFP)

Votre opinion