Publié

rallyeWRC - Rallye de Grande-Bretagne: l'édition 2014 en bref (ENCADRE)

Paris, 16 nov 2014 (AFP) - Rallye de Grande-Bretagne, 13e et dernière manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru sur terre du 13 au 16 novembre dans la région de Deeside (nord du Pays de Galles): Distance totale: 1363,91 km, 305,64 km chronométrés en 23 spéciales (12 tracés) Plus longues spéciales: Hafren Sweet Lamb ES3 et ES7 - 23,55 km.

Plus courte spéciale: Chirk Castle ES13 - 2,06 km Podium: 1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 3h 03:08.2 2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) à 37.6 3. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Citroën DS3) 1:03.6 Leaders successifs: Ogier (ES1 jusqu'à la fin) Classement de la power Stage (ES23): 1. Latvala, 2. Neuville, 3. Ostberg Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Sébastien Ogier 4 (ES1, ES2, ES4, ES6), Jari-Matti Latvala 9 (ES3, ES5, ES7, ES8, ES17, ES20, ES21, ES22, ES23), Andreas Mikkelsen 5 (ES9, ES10, ES11, ES12, ES16), Henning Solberg 1 (ES13), Kris Meeke 1 (ES14), Mikko Hirvonen 1 (ES15), Mads Ostberg 2 (ES18, ES19). Championnat pilotes: 1. Ogier (FRA) 267 pts (champion du monde); 2. Latvala (FIN) 218; 3. Mikkelsen (NOR) 150; 4. Hirvonen (FIN) 126, 5. Ostberg (NOR) 108; 6. Neuville (BEL) 105; 7. Meeke (GBR) 92 ; 8. Evans (GBR) 81; 9. Prokop (CZE) 44; 10. Sordo (ESP) 40 Championnat constructeurs/écuries: 1. Volkswagen Motorsport 447 pts (championne du monde); 2. Citroën WRT 210; 3. Ford M-Sport 208; Hyundai Motorsport 187, Volkswagen Motorsport II 133 La course: Quinze jours après avoir décroché son deuxième titre consécutif de champion du monde, Sébastien Ogier, 30 ans, a fait preuve d'une grande maîtrise en remportant pour la deuxième année de suite le rallye de Grande-Bretagne. Attaquant très fort dès les premiers kilomètres, il a poussé à la faute ses deux coéquipiers et principaux adversaires pour la victoire. Dans l'ES2, Andreas Mikkelsen est sorti de la route avant d'effectuer une deuxième journée époustouflante en rallye2 tandis que Jari-Matti Latvala, subissait le même sort dans la première spéciale de ce samedi (ES9). Vendredi soir, Ogier et Latvala n'étaient séparés que de 6,6 secondes au bénéfice du Français, les deux hommes s'étant partagés équitablement les huit spéciales en jeu. Samedi, l'erreur du Finlandais lui faisait perdre trois minutes laissant quatre autres pilotes à la poursuite du champion du monde. Malgré leur talent et expérience, ni le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta), ni les deux pilotes Citroën, le Britannique Kris Meeke et le Norvégien Mads Ostberg et, après la sortie de route vendredi du Finlandais Juho Hanninen, ni le dernier pilote Hyundai en lice, le Belge Thierry Neuville, n'ont réussi à combler un retard qui dépassait la minute samedi matin. Gérant parfaitement son avance sur un terrain piégeux à l'adhérence aléatoire, Ogier a permis a Volkswagen de signer un record de 12 victoires en 13 courses, effaçant Citroën des tablettes. Le constructeur français, grâce au podium d'Ostberg et la 6e place de Meeke, longtemps 3e, est parvenu à terminer la saison vice-champion du monde. Ford doit se contenter de la belle deuxième place de Mikko Hirvonen qui tire sa révérence à l'issue de ce rallye et d'une carrière ponctuée de quatre titres de vice-champion du monde, tous acquis derrière Sébastien Loeb et de 15 victoires. De son coté, l'éclectique qatari Nasser Al-Attiyah, s'empare du titre WRC2 après ses succès au Paris-Dakar et aux jeux Olympiques 2012 à Londres où il avait remporté la médaille de bronze de ball-trap. syd/yk

(AFP)

Votre opinion