04.07.2020 à 18:13

Xamax a toujours les mêmes problèmes

Football

Aux mêmes maux, toujours pas de remèdes. Neuchâtel a été battu 2-0 par un FC Bâle rajeuni, lors de la 28e journée de Super League.

Raoul Petretta a permis aux Rhénans d'ouvrir le score à la 17e minute de jeu.

Raoul Petretta a permis aux Rhénans d'ouvrir le score à la 17e minute de jeu.

Keystone

Avant la partie, Joël Magnin avait regretté le manque de tranchant de ses hommes dans les deux zones de vérité. Il a pu vérifier la justesse de ses propos à la 17e minute. Un centre venu de la droite de Stocker est passé au travers de ses trois défenseurs centraux et a trouvé Petretta seul au deuxième poteau. Le latéral italo-allemand n’a pas manqué l’occasion de marquer là, à 23 ans, son deuxième but chez les professionnels.

Il s’agissait du premier tir cadré rhénan de la rencontre et même le seul avant la 35e minute, lorsque Walthert a dû réaliser un exploit sur une tête de Marchand. Dans la foulée, à la suite du premier corner bâlois, Ramizi a sauvé les siens sur la ligne sur une frappe d’Isufi qui avait le poids du 2-0. Xamax avait pourtant pris un meilleur départ dans ce match, mais la confiance est allée décrescendo. Cabral aurait pu marquer le deuxième à la 42e, mais un Neuchâtelois – Seydoux, cette fois – était encore sur la ligne pour dégager le cuir.

Espoirs douchés

Nuzzolo aurait pu tirer les siens d’un mauvais pas à deux reprises. Mais à la 27e, alors qu’il a profité d’une blessure d’un défenseur adverse pour s’emmener le ballon dans les 16 mètres, il n’a pas réussi à placer le ballon au bon endroit. L’attaquant vétéran, quatre minutes après le thé, a ensuite vendangé une occasion en or d’égaliser, seul à dix mètres des buts adverses. Kamber a ensuite été frustré par une belle claquette d’Omlin à l’heure de jeu. A la 63e, c’est une volée de Sakho qui a longé la ligne sans vouloir rentrer. Toujours les mêmes problèmes de réalisme...

Walthert, lui, a détourné du bout des doigts un coup franc vicieux de Campo (66e) et permis aux siens d’y croire encore un peu. Une espérance pas matérialisée par Tafer, qui a trouvé l’extérieur du poteau bâlois à la suite d’un joli effort solitaire (80e), et finalement douchée deux minutes plus tard par l’inévitable Cabral. Le Brésilien a poussé au fond des filets une offrande du revenant Oberlin et assuré aux Xamaxiens de boucler cette ronde avec une lanterne rouge qui peut devenir écarlate suivant les résultats de Thoune et de Sion plus tard dans le week-end.

Robin Carrel, Bâle

Bâle - Neuchâtel Xamax 2-0 (1-0)

Stade St-Jacques, environ 800 spectateurs. Arbitres: Piccolo; Sbrissa/Hirzel.Buts: 17e Petretta 1-0. 82e Cabral 2-0.Bâle: Omlin; Isufi (81e Riveros), Cömert (15e Marchand), van der Werff, Petretta; Frei; Ramires (81e Tushi), Campo; Stocker (61e Oberlin), Vishi (61e Xhaka); Cabral. Entraîneur: Marcel Kohler.Xamax: Walthert; Seydoux, Gomes, Neitzke, Djuric, Kamber (80e Abanda); Mveng (46e Kouassi); Ramizi (36e Corbaz), Araz (71e Tafer); Seferi (46e Sakho), Nuzzolo. Entraîneur: Joël Magnin.Notes: Bâle sans Alderete (suspendu), Pululu, Widmer, van Wolfswinkel, ni Zuffi. Xamax sans Djourou, Oss, ni Doudin (tous blessés). Cömert sort sur blessure à la 15e. 80e, Tafer tire sur l’extérieur du poteau. Avertissements: 11e, Araz (jeu dur). 38e, Corbaz (jeu dur). 56e, Neitzke, (jeu dur). 67e, Ramires (anti-jeu). 85e, Kouassi (jeu dur).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!