Football: Xamax arrache la victoire de l’espoir dans les arrêts de jeu
Actualisé

FootballXamax arrache la victoire de l’espoir dans les arrêts de jeu

Quel soulagement pour les Neuchâtelois! Au terme d’une prestation aboutie à Lucerne, ils ont été récompensés par le but victorieux signé Marcis Oss à la 92e (2-1).

par
Florian Vaney, Lucerne
Freddy Mveng et Xamax se remettent à y croire.

Freddy Mveng et Xamax se remettent à y croire.

KEYSTONE

Cette fois, Neuchâtel Xamax a lancé son opération maintien. Terriblement décevants lors de leurs deux dernières sorties contre Thoune et Sion, les Rouge et Noir ont livré «le match de l’espoir» dimanche à Lucerne. Onze joueurs concernés et déterminés, un coach qui a aboyé 95 minutes durant et qui n’a pas laissé la moindre demi-seconde de repos à ses hommes et une vraie performance aboutie. Les Xamaxiens ne se sont pas rendu service en montrant si peu d’ambition lors de leurs deux dernières confrontations directes mais, il faut insister, le déplacement de la Swissporarena a rassuré concernant les véritables intentions neuchâteloises.

Montrer de bonnes choses dans le jeu, c’est bien, mais les pensionnaires de la Maladière n’ont plus le temps pour ça. C’est pourquoi tirer trois points de ce duel constituait une nécessité absolue. Il ne reste que douze points en jeu et aller chercher quoi que ce soit contre Young Boys ou à Saint-Gall relèverait de l’exploit. Autant dire que le but du 1-2 tombé à la 91e minute a fait pousser un immense ouf de soulagement aux Xamaxiens. Seule ombre au tableau de la journée? Le FC Thoune s’est quasi définitivement sorti de la gonfle en faisant tomber le leader saint-gallois (2-1), tandis que le FC Sion a obtenu un point contre Lugano (1-1).

Ce dimanche après-midi avait commencé idéalement pour NE Xamax. Les visiteurs ont rapidement compris le plan lucernois: profiter du désordre défensif neuchâtelois sur des contres très rapides initiés par le gardien Marius Müller. Les Rouge et Noir se sont fait quelques sueurs froides en début de match, mais le FC Lucerne a vite paru à court d’arguments. Si bien qu’on a surtout vu Raphäel Nuzzolo et ses coéquipiers à l’offensive.

Neuchâtelois récompensés

Ce n’est plus une surprise depuis longtemps, mais c’est lui, l’inépuisable numéro 14, qui a trouvé la faille le premier. Dans une position franchement excentrée, le buteur maison de Xamax a armé une volée qui a pris par surprise Müller (38e). Le portier lucernois, coupable d’une vilaine faute de main, n’a vraiment pas fière allure sur cette action. Quoi qu’il en soit, Neuchâtel n’avait pas volé son avantage à la pause. Les très en vue Léo Seydoux et Thibault Corbaz s’étant chacun procurés une vraie chance d’ouvrir la marque. Sans compter le coup franc et le lob du milieu de terrain de Nuzzolo, qui avaient tous deux le poids d’un but.

Vous l’avez vu venir, NE Xamax s’est créé suffisamment d’occasions pour mener bien plus largement et va le regretter. C’est une constante dans les rangs rouges et noirs et cela, malgré le résultat positif de l’après-midi, pourrait bien de les conduire à leur fin. Sur l’une des rares percées lucernoises de la rencontre, Lorik Emini s’est retrouvé à la conclusion d’un trois contre un bien mené (57e). Cruel et rageant. Un constat rendu d’autant plus amer que Samir Ramizi a complètement perdu ses moyens seul face à Müller dix minutes plus tôt. Et qu’Arbenit Xhemajli, seul à cinq mètres, a trouvé le moyen de glisser sa frappe à côté de la cage. Encore? L’intenable Musa Araz a adressé un centre parfait à destination de Ramizi, dont la tête croisée filait à quelques centimètres du cadre.

Et puis, alors qu’on n’y croyait plus et que la Challenge League s’était d’un seul coup immensément rapprochée, les Neuchâtelois ont été récompensés de leurs efforts. Loin d’être en réussite aujourd’hui, Samir Ramizi a trouvé d’un centre la tête de Marcis Oss. Le géant letton s’est élevé plus haut que tout le monde et, avec la détermination qui le caractérise, a propulsé la balle au fond des filets. Et si la magie venait d’opérer? En tout cas, Xamax n’est pas mort. Et le message passé à la Swissporarena a le mérite d’être clair: tant qu’il reste de l’espoir, les Rouge et Noir ne lâcheront pas.

Lucerne - Neuchâtel Xamax 1-2 (0-1)

Swissporarena, 1000 spectateurs. Arbitre: Sandro Schärer.

Buts: 38e Nuzzolo 0-1; 57e Emini 1-1, 91e Oss 1-2.

Lucerne: Müller; Knezevic, Bürki, Mistrafovic; Kakabadze (73e Eleke), Emini, Voca, Grether; Matos (77e Ndiaye), Margiotta, Schürpf. Entraîneur: Fabio Celestini.

Xamax: Walthert; Abanda (81e Doudin), Djuric (59e Neitzke), Oss, Xhemajli, Seydoux; Mveng; Corbaz (59e Sakho), Araz; Ramizi, Nuzzolo. Entraîneur: Stéphane Henchoz.

Avertissements: Xhemajli (2e, antijeu), Corbaz (18e, antijeu), Araz (50e, antijeu), Emini (69e, jeu dur), Ramizi (77e réclamations), Eleke (83e, jeu dur), Margiotta (85e, jeu dur), Nuzzolo (89e, jeu dur).

Votre opinion

1 commentaire