Football – Xamax continue de s’enfoncer
Publié

FootballXamax continue de s’enfoncer

Battus par Vaduz à la Maladière (0-2), les Rouge et Noir enchaînent une troisième défaite en Challenge League.

par
Sport-Center
Les temps sont durs pour Andrea Binotto et Xamax.

Les temps sont durs pour Andrea Binotto et Xamax.

Claudio Thoma/freshfocus

Ce n’est pas encore l’heure de tirer la sonnette d’alarme du côté de Neuchâtel, mais l’impatience pourrait vite guetter. Défait par Vaduz à la Maladière ce vendredi (0-2), Xamax enregistre une troisième défaite en Challenge League et perd encore du terrain sur ses poursuivants.

Les Rouge et Noir restaient sur deux revers à l’extérieur avant la trêve internationale, à Thoune (2-3) et Schaffhouse (0-4), et avaient donc à cœur de se relancer. Face aux Liechtensteinois, il ne leur a pas manqué grand-chose pour l’emporter. De l’efficacité et de la justesse dans la dernière passe, plus précisément. Mais ils se sont finalement inclinés. Encore.

Fin de match orageuse

Au cours d’une première mi-temps qu’ils ont dominée en termes de possession, les locaux ont concédé bon nombre d’occasions. Gajic trouvait la barre suite à un tir dévié (36e) et Guivarch était contraint à la parade devant Rapp, deux fois (10e, 26e), ainsi que Hug (28e).

Au retour des vestiaires, Xamax restait maître du cuir et poussait, dans le sillage d’un remuant Haile-Selassie. Le rythme retombait à l’heure de jeu et Vaduz, sur l’une de ses seules opportunités de la seconde période, ouvrait le score par l’intermédiaire de Rapp. L’ancien attaquant du Lausanne-Sport se trouvait à la retombée d’un centre et trompait Guivarch de la tête (75e).

Sonnée, la troupe d’Andrea Binotto ne parvenait plus à inquiéter la défense adverse. Les visiteurs tenaient leur os et n’allaient plus le lâcher. Ils doublaient même la mise dans le temps additionnel, sur un but polémique. Alors que les Xamaxiens avaient sorti le ballon afin qu’un joueur de Vaduz resté à terre se fasse soigner, les visiteurs ne le leur rendaient pas et lançaient une offensive conclue par Lüchinger (90e+4). De quoi rendre furieux Andrea Binotto, venu s’expliquer vertement avec son homologue. Les deux entraîneurs finissaient expulsés, point d’orgue d’une soirée cauchemardesque pour les locaux.

Toujours sur le podium

Au vu des autres résultats de la soirée, Xamax ne s’en sort pas si mal. Si Winterthour a conforté sa première place en s’imposant à Thoune (2-0), Stade Lausanne-Ouchy s’est incliné à domicile contre Aarau (0-2), qui s’empare ainsi de la place de dauphin. Neuchâtel se retrouve donc 3e, à 2 points d’Aarau et 5 de Winterthour, et à égalité avec le trio Vaduz-SLO-Thoune.

Il n’y a pas encore le feu à la Maladière, mais le déplacement à Wil, vendredi prochain, s’annonce d’ores et déjà capital.

Votre opinion