Football: Xamax coule Yverdon en deux minutes

Publié

FootballXamax coule Yverdon en deux minutes

Raphaël Nuzzolo a ouvert la marque à la 61e, juste avant qu'Yverdon Sport se retrouve à dix. Neuchâtel s'est qualifié dans la souffrance pour le deuxième tour de la Coupe de Suisse en gagnant petitement 1-0.

par
Tim Guillemin
Yverdon
Raphäel Nuzzolo, buteur décisif à Yverdon

Raphäel Nuzzolo, buteur décisif à Yverdon

Keystone

Neuchâtel Xamax FCS a souffert ce dimanche, devant plus de 2000 spectateurs réunis au Stade Municipal d'Yverdon. La formation de Super League aurait très bien pu concéder l'ouverture du score à la 48e lorsqu'Allan Eleouet, étincelant tout au long du match, a parfaitement servi Bruno Caslei en retrait, mais Laurent Walthert a réussi une parade monumentale sur la frappe du milieu de terrain d'YS.

Yverdon (Promotion League) a alors tout perdu en à peine 100 secondes entre la 61e et la 62e, même si l'équipe d'Anthony Braizat a eu la possibilité de revenir en toute fin de match face à des Xamaxiens tout sauf sereins.

Nuzzolo buteur puis victime

Raphaël Nuzzolo a en effet parfaitement enroulé sa frappe de la 61e, trouvant le petit filet d'un Kevin Martin un peu court sur le coup. Le gardien d'YS n'a rien pu faire pour empêcher Xamax de prendre l'avantage et YS a vu la qualification s'éloigner à la 62e lorsque Bruno Caslei s'est attaqué à la cheville de ce même Nuzzolo. Déjà averti peu avant, le numéro 28 des Nord-Vaudois a été prié par M. Fedayi San de partir à la douche.

YS, à dix, a pourtant eu une occasion en or d'égaliser lorsque l'attaquant roumain Cristian Bud, juste après son entrée en jeu, s'est présenté seul face à Laurent Walthert, mais le gardien neuchâtelois a une fois de plus gagné son duel. Même à onze contre dix, Xamax n'était pas si serein et a dû rester concentré jusqu'au bout pour valider sa qualification pour le deuxième tour. Sa défense expérimentale (Michel Decastel n'avait à disposition que quatre défenseurs valides sur huit!) a cependant tenu le choc, non sans quelques immenses frayeurs.

Xamax peut remercier son gardien

Yverdon a même égalisé par Karim Diarra, mais l'attaquant d'YS se trouvait en position de hors-jeu après une frappe de Muamer Zeneli repoussée comme il le pouvait devant lui par Laurent Walthert. Cristian Bud (deux fois) et Raphaël Gherardi ont encore eu l'occasion d'égaliser, tandis que Xamax ne faisait que subir en fin de match. Les visiteurs peuvent remercier Laurent Walthert, de loin leur meilleur homme sur le terrain dimanche.

Si Xamax a autant souffert pendant 90 minutes face à une formation évoluant deux ligues en dessous de la sienne, les Neuchâtelois le doivent principalement à la performance exceptionnelle d'Allan Eleouet sur le flanc droit de l'attaque yverdonnoise. L'ailier de 24 ans a fait vivre un calvaire à Janick Kamber, quelques semaines après s'être déjà montré très performant face à Sion et Ermir Lenjani en match amical. Eleouet, pur produit de la formation nord-vaudoise, avait déjà être prouvé être un des meilleurs joueurs offensifs de Promotion League, mais il a démontré ce dimanche avoir le niveau pour jouer plus haut.

Tout comme Yverdon Sport, auteur d'une performance très solide et convaincante face à un Xamax loin d'avoir réglé tous ses problèmes. Neuchâtel se sort en effet très bien de cet après-midi piège tant les Rouge et Noir sont passés près de l'élimination, même avec un homme de plus sur la pelouse.

Yverdon Sport FC – Neuchâtel Xamax FCS 0-1 (0-0)

Ton opinion