Football - Xamax craque d’un rien
Publié

FootballXamax craque d’un rien

Dominateurs face à Lugano en Coupe de Suisse, les Neuchâtelois s’inclinent 1-0 sur un but de Lungoyi en toute fin de rencontre.

par
Valentin Schnorhk
(Neuchâtel)
Theo Guivarch s’interpose devant Zan Celar.

Theo Guivarch s’interpose devant Zan Celar.

Pascal Muller/freshfocus

Il s’agit sans doute du petit brin de réussite que peut avoir l’équipe de Super League. Mais le schéma du but qui a qualifié Lugano pour les 8es de finale de la Coupe de Suisse n’est pas des plus flatteurs: une contre-attaque, au bout de laquelle Numa Lavanchy a centré pour un Christopher Lungoyi à la limite du hors-jeu à la 89e minute. Cette fois-là, Théo Guivarch était battu, et Neuchâtel Xamax durement éliminé de la compétition.

Car les Neuchâtelois avaient jusque-là réalisé le match qu’il fallait. Dire qu’ils ont été joueurs est presque léger. Les Rouge et Noir ont été même séduisants face à une formation de Super League dans l’incertitude (le club racheté, Abel Braga remercié et son ancien adjoint Mattia Croci Torti à la barre tout en sachant qu’il sera remplacé dès la semaine prochaine). La bête luganaise était peut-être touchée, mais Xamax ne s’en est même pas soucié, déroulant son jeu sans complexe.

Rageant

Signe d’une confiance retrouvée depuis le début de saison, l’actuel deuxième de Challenge League ne s’est pas privé de faire circuler dans un 3-4-1-2 qui avait le mérite de mettre en valeur un certain Raphaël Nuzzolo, titularisé pour la première fois de la saison et placé derrière Ouhafsa et Lahouiel. Son impact sur le jeu a été non-négligeable. Il allait au ballon et le ballon passait par lui. Au point de se retrouver en position de finir aussi, comme à la 26e minute, où il a été à un rien de tromper Amir Saipi, après un bon service de Yanis Lahouiel. Mais le portier luganais était sorti avec promptitude pour s’interposer. Comme Guivarch, le dernier rempart neuchâtelois, venu à deux reprises stopper les essais de Zan Celar autour de la demi-heure de jeu.

Guivarch s’est à nouveau mis en valeur sur des frappes à mi-distance de Sabbatini ou Lovric juste après la pause ou sur un coup franc de Custodio (79e), mais Xamax restait le plus dangereux, multipliant les temps forts. À l’instar de ce centre de Haile-Selassie que Lahouiel était à quelques centimètres de reprendre à bout portant. De l’autre côté du terrain, le centre devant le but a fait mouche. Rageant…

Neuchâtel Xamax - Lugano 0-1 (0-0)

Maladière, 2197 spectateurs. Arbitre: M. Horisberger.

But: 89e Lungoyi 0-1.

Neuchâtel Xamax: Guivarch; Djuric, Berisha, Bangura; Gomes, Beloko (77e Kasongo), Hammerich, Haile-Selassie; Nuzzolo (82e Gazzetta); Lahouiel (77e Surdez), Ouhafsa (61e Mafouta).Entraîneur: Andrea Binotto.

ugano: Saipi; Daprelà (71e Hajrizi), Maric, Ziegler; Lavanchy, Sabbatini (71e Guidotti), Custodio, Lovric, Facchinetti; Celar (57e Lungoyi), Abubakar (79e Amoura).Entraîneur: Mattia Croci-Torti.e

Notes: Neuchâtel Xamax sans Tavares (malade), Dakouri, Morina, Pasche et Veloso (blessés). Lugano sans Osigwe (malade), Baumann et Mahmoud (blessés).

Avertissements: 87e Amoura.

Votre opinion